RMC

"Ce serait la catastrophe": en Moselle les travailleurs frontaliers redoutent la fermeture de la frontière allemande

Les 20.000 travailleurs frontaliers de Moselle craignent de voir la frontière allemande fermer alors que le taux d'incidence dans le département français dépasse largement la moyenne nationale outre-Rhin.

Une nouvelle réunion est prévue ce lundi à Berlin pour décider si la Moselle doit passer comme "zone à haut risque". Cela impliquerait un renforcement des contrôles entre l'Allemagne et la Moselle ainsi que des tests négatifs de moins de 48 heures pour toute personne qui franchirait la frontière.

Car la Moselle affiche l'un des taux d'incidence les plus élevés parmi les départements français, avec environ 283 infections pour 100.000 habitants, contre 190 au niveau national. L'Allemagne, elle, enregistre une moyenne nationale nettement inférieure d'environ 60. Le pays a fermé, au moins partiellement, ses frontières avec la République Tchèque et la région autrichienne du Tyrol.

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: comment la situation s'est détériorée à Nice?

Les travailleurs frontaliers pourraient être épargnés

Pour Arsène Schmitt, le président du comité de défense des travailleurs frontaliers avec la Moselle, il faut à tout prix éviter la fermeture de la frontière comme au printemps 2020, alors qu'environ 20.000 Mosellans travaillent en Allemagne: "Si ça devait se produire, ce serait la catastrophe. On parle de mettre en place un test sous 48h c'est impossible, trois tests en une semaine, le travailleur perd son boulot. Plusieurs maires sont montés au créneau estimant qu'on remettait en cause toute l'amitié franco-allemande".

Mais des discussions sont en cours entre la France et l'Allemagne pour laisser les travailleurs frontaliers circuler assurait ce week-end Christophe Arend, député LREM, de Moselle, notamment pour faire pression sur les autorités allemandes.

>> A LIRE AUSSI - Plus de 300 cas de variants en Moselle: "Comment se fait-il qu'on ne sache pas remonter au premier cas?"

Nicolas Ropert (avec Guillaume Dussourt)