RMC

Ces personnes ne devraient pas exercer: la colère de la mère d'Alison, dans le coma après une erreur médicale

TEMOIGNAGE RMC - Depuis 3 semaines, Alison, 18 ans, est dans le coma après une intervention chirurgicale. Admise à l'hôpital pour se faire retirer un kyste ovarien, elle a reçu une dose d'insuline dix fois trop importante lors d'une opération.

"Un accident médical": une mère de famille va porter plainte contre le CHU de Rennes. Sa fille de 18 ans, Alison, est dans le coma depuis plus de trois semaines après une intervention chirurgicale. 

Admise à l'hôpital pour se faire retirer un kyste ovarien, elle a reçu une dose d'insuline dix fois trop importante lors d'une opération. Une surdose d'insuline qui a entrainé un coma hypoglycémique. 

Depuis le 16 mai, tous les soirs, la mère et les sœurs d'Alison, 18 ans, lui rendent visite en réanimation du CHU de Rennes en espérant qu'elle se réveille. La vie de Clara, sa petite sœur est bouleversée depuis trois semaines et un surdosage d'insuline à l'hôpital:

"Notre famille a pris un coup. Alisson, je ne sais pas si un jour je vais la retrouver comme avant, pouvoir lui parler, je ne sais pas si elle pourra comprendre ce que je lui dis".

Sabrina, la maman va rencontrer un avocat pour porter plainte contre le CHU de Rennes:

"Je veux que ces personnes soient jugées. Elles ne devraient même pas exercer. Je veux qu'ils s'excusent et assument leurs fautes".

"Cela fait partie des choses que l'on peut voir malheureusement"

Pour Jean Michel Constantin, professeur d'anesthésie à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, les erreurs de dosage existent mais la plupart du temps, elles sont corrigées rapidement. Sauf quand il y a ensuite un défaut de surveillance:

"Dans ma carrière j'ai déjà vu en milieu hospitalier, en réanimation, des hypoglycémies profondes pouvant générer des troubles définitifs parce qu'il y a eu un défaut de surveillance. Cela fait partie des choses que l'on peut voir malheureusement".

Le CHU de Rennes reconnait un accident médical. Une analyse précise des événements est en cours. L'insuline est utilisée en péri-opératoire pour faire baisser le taux de sucre dans le sang.

>> A LIRE AUSSI - Emmanuel Macron giflé: que risque l'homme qui a visé le Président?

Maxime Lévy et Mahauld Becker-Granier (avec Guillaume Dussourt)