RMC

Coronavirus: la Chine va construire un "hôpital anti-virus" en moins de 10 jours

RMC
25 morts sur un total de 830 personnes contaminées: le bilan du nouveau virus apparu en décembre sur un marché de Wuhan s'est encore aggravé.

Près d'une dizaine de villes chinoises étaient bouclées vendredi à l'épicentre de l'épidémie virale, dont le bilan s'est à nouveau alourdi peu après que l'OMS a renoncé à déclarer une urgence internationale.

Plusieurs symboles ont dû fermer leurs portes à quelques jours seulement des festivités très populaires du Nouvel an chinois: la Cité Interdite à Pékin ainsi que le parc d'attractions Disneyland à Shanghai ont annoncé qu'ils resteraient fermés jusqu'à nouvel ordre en raison de la propagation du virus. 

Face à cette menace d'épidémie, la Chine a engagé vendredi la construction d'un hôpital destiné à accueillir d'ici 10 jours un millier de patients.

>> Coronavirus en Chine: quels sont les symptômes du virus? <<

Selon des images diffusés à la télévision, des dizaines d'engins de chantier étaient occupés à préparer le terrain sur lequel doit s'élever l'établissement à Wuhan, la ville de 11 millions d'habitants au coeur de l'épidémie.

Les travaux doivent être achevés en un temps record et l'hôpital, de 25.000 m2, ouvrira ses portes le 3 février, selon l'agence Chine nouvelle. Il accueillera exclusivement des malades de la pneumonie virale d'origine inconnue qui a contaminé depuis décembre 830 personnes, dont 26 mortellement. Le site "atténuera la pénurie de ressources médicales", a précisé l'agence de presse officielle.

La Chine avait déjà construit à Pékin un hôpital dans un temps record - une semaine - lors de l'épidémie de Sras en 2003. Le site rassemblait des bâtiments préfabriqués.

La rédaction de RMC (avec AFP)