RMC

Covid-19: de nombreuses associations se mobilisent pour aider les plus défavorisés

De nombreuses associations se mobilisent pour aider les plus défavorisés malgré le confinement. Une aide parfois difficile à délivrer à cause du manque de bras, mais la solidarité bat son plein.

Dans les locaux du Secours catholique, Andrew vérifie tous les produits qui sont à sa disposition: "Des laitages, les dates sont bonnes. La viande, les dates sont bonnes aussi. Tous ces produits-là vont nous permettre de faire un assemblage de repas".

A base de viandes, de féculents, de laitages et de fruits: "L’idée, c’est que cela ne se perde surtout pas, parce que ce sont des denrées que nous recevons tous les jours. Aujourd’hui, par exemple, j’ai reçu 320 kilos de denrées alimentaires, ces produits il ne faut absolument pas qu’on les perde, parce que si on les jette, ce serait criminel".

"Le plus important, c’est que des personnes en difficulté puissent venir s’alimenter"

Ici, il n’y a pas suffisamment de bénévoles pour aller distribuer ces paniers repas aux plus démunis, du coup, ces derniers doivent venir au centre, "pas évident en période de confinement", constate Marc Beauvais, responsable du secours catholique dans la région: "Ce qui est le plus important, c’est qu’aujourd’hui que des personnes qui sont en difficulté, qui sont isolées, puissent vaincre leurs peurs, et venir pouvoir s’alimenter, et pouvoir acquérir des produits d’hygiène, ça c’est la priorité".

A Toulouse, ce sont près de 5000 personnes qui vivent dans la rue ou sont en très grandes difficultés. Dans cette période de confinement, le soutien d’associations comme le secours catholique est évidemment capital.

Jean-Wilfrid Forquès (avec P.B)