RMC

Covid-19: la Catalogne ferme ses discothèques face à la hausse des cotaminations

Face à la hausse des cas Covid-19, la Catalogne resserre la vis. Les discothèques et autres lieux de divertissement dans des espaces clos vont à nouveau devoir fermer leurs portes.

Alors que la variant Delta se répand en Europe, plusieurs pays ont opté pour de nouvelles mesures. En Norvège, le gouvernement a décidé de repousser à fin juillet, début août la levée quasi-totale des restrictions. Au Portugal, près de la moitié de la population est de nouveau soumis à un couvre-feu à partir de 23h. 

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: la crainte d'une hausse des contaminations dès cet été

La décision en Angleterre de maintenir la fin des restrictions au 19 juillet alors que le nombre de contaminations s'envole avec le variant Delta provoque la controverse, et l'Ecosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord ont opté pour une levée plus lente des restrictions.

Du côté de l'Espagne, la Catalogne, région de Barcelone, ré-impose des mesures pour freiner la progression "exponentielle" des contaminations enregistrées ces derniers jours, principalement chez les jeunes.

Une situation très compliquée

À partir de vendredi en Catalogne, les discothèques et autres lieux de divertissement nocturnes qui ne disposent pas de terrasse vont baisser le rideau. Et pour participer à des événements en plein air de plus de 500 personnes, il faudra présenter un test négatif, ou être vacciné.

Deux mesures prises mardi par le gouvernement catalan pour faire face à une situation épidémiologique extrêmement compliquée, de l'aveu même de la porte-parole du gouvernement régional. Le taux d'incidence a quasiment atteint 500 contaminations pour 100.000 habitants sur les quinze derniers jours, contre une moyenne de 225 au niveau national.

Un nouvel effort demandé en Catalogne, mais pas seulement. Dès jeudi, dans la région de Pampelune à la frontière française, les discothèques et les bars devront fermer à 1h du matin.

Benoît Ballet avec Guillaume Descours