RMC

Covid: le gouvernement veut accélérer pour la quatrième dose de vaccin

95.217 cas de Covid ont été enregistrés ce mardi. Le chiffre n'avait plus été aussi haut depuis le 26 avril dernier. Alors qu'une nouvelle campagne de rappel a été ouverte il y a désormais plusieurs semaines, pour les personnes de plus de 60 ans, seulement 2,2 millions de doses ont été injectées, sur plus de 8,7 millions de personnes éligibles.

Le gouvernement exhorte à nouveau les seniors à se faire vacciner contre le Covid. La deuxième dose de rappel n'attire pas les foules, alors que l'épidémie repart. Cela fait maintenant plus de deux mois et demi que les plus de 60 ans sont encouragés à recevoir une deuxième dose de rappel, soit la quatrième dose au total. Mais à ce jour, seul un quart des Français éligibles ont reçu leur quatrième dose.

Lassitude, disparition de l'épidémie de l'espace médiatique… La campagne de vaccination ne va pas assez vite.

Au total, 6,5 millions de personnes immunodéprimées ou âgées de 60 ans et plus, qui sont éligibles à une quatrième dose, ne l'ont toujours pas reçue. Pour cette campagne, on a moins de 30.000 injections par jour, c'est clairement insuffisant, martèle le professeur Alain Fischer.

Une nouvelle vague

Or le président du conseil d'orientation de la stratégie vaccinale rappelle qu'une quatrième dose chez les plus âgés permet de les protéger efficacement contre les formes graves du virus, alors que l'épidémie reprend doucement, mais sûrement. Le nombre d'infections a doublé en trois semaines. "C'est une nouvelle vague dont on ne connaît pas encore l'ampleur", explique Alain Fischer.

Voilà pourquoi le gouvernement compte relancer les associations de patients et les professionnels de santé et multiplier les messages de sensibilisation dans les médias d'ici l'été.

Victor Joanin avec Guillaume Descours