RMC

Depuis le confinement, les annulations chez les professionnels de santé augmentent: "Le risque est de passer à côté d’une pathologie grave"

Selon le site internet Doctolib, depuis le vendredi 30 octobre, premier jour de ce nouveau confinement, une augmentation de 30% des annulations de rendez-vous est constatée chez les professionnels de santé.

"S’il est encore trop tôt pour tirer un bilan du renoncement aux soins, ce premier signal témoigne d’une forte instabilité" écrit Doctolib dans un communiqué.

"On a commencé à voir nos agendas se modifier avec des trous"

Depuis le reconfinement, les journées du docteur Vincent Dedes et de ses collègues, ophtalmologistes dans le Nord, sont moins chargées que d'habitude.

"Juste après l’annonce du confinement, à partir de vendredi dernier, on a commencé à voir nos agendas se modifier avec des trous. La perte à gagner peut être chiffré de 10 à 15% de patients".

"Certains patients pensent que tous les soignants sont au contact avec les patients atteints de Covid"

Et contrairement à la 1e vague, ce n'est pas la peur de contracter le covid-19 dans les établissements de santé qui est responsable de ces comportements, selon Vincent Dedes.

"Il y en a qui respecte très clairement le confinement de façon dure en disant "je ne peux pas bouger de chez moi". Et l’autre chose, ce sont les patients qui ont peur de nous déranger. Ils pensent que l’ensemble des soignants est au contact avec les patients atteints de Covid".

"Il y aura plus de charge de travail après le confinement"

Une hausse des annulations de 38% chez les spécialistes, et de 22% chez les généralistes, en moins d'une semaine. Pour le docteur Jonathan Favre, médecin généraliste dans le Nord, ce n'est pas sans danger pour les patients.

"Le risque est de passer à côté d’une pathologie aiguë grave et donc plus difficile à soigner. Et, également, si on reporte des rendez-vous, il y aura plus de charge de travail après le confinement".

Des médecins, membres du Comité médical et professionnel de Doctolib, ainsi que de la communauté Doctolib, signent une tribune intitulée “Soignez-vous !” pour inciter les patients à ne pas renoncer à leurs rendez vous médicaux.

Benoit Ballet (avec Maxime Trouleau)