RMC

Haute-Garonne: croyant avoir trouvé la parade contre le pass sanitaire, un hypermarché mis en demeure

Le pass sanitaire est-il liberticide? Le débat des "Grandes Gueules"

Le pass sanitaire est-il liberticide? Le débat des "Grandes Gueules" - RMC

Lundi pour se rendre au centre Leclerc de Roques-sur-Garonne, les clients avaient le choix entre une entrée avec pass sanitaire, et une autre sans.

Les centres-commerciaux de plus de 20.000m2 doivent depuis lundi mettre en place le pass sanitaire dans les départements où le taux d'incidence dépasse les 200 pour 100.000 habitants sur une semaine. Plus de 120 grands magasins et centres commerciaux sont concernés à travers le pays. Les grands magasins de Haute-Garonne sont concernés, le préfet a pris un arrêté dans ce sens en milieu de semaine dernière. Neuf centres commerciaux sont visés.

Mais à Roques-sur-Garonne, près de Toulouse, le centre Leclerc, a semble-t-il trouvé la parade. Lundi, pour rentrer dans cet hypermarché, situé dans un centre commercial, les clients avaient deux solutions: soit rentrer par la galerie marchande en présentant leur pass sanitaire, soit en utilisant la petite astuce trouvée par la direction du Leclerc de Roques sur Garonne : passer par le parking sans aucun contrôle.

>> A LIRE AUSSI - CARTE INTERACTIVE - Pass sanitaire obligatoire: votre centre commercial habituel est-il concerné?

Mise en demeure

Cette entrée ne permettait d'accéder qu'au supermarché et non au reste du complexe. La direction du Leclerc se justifie : si leur magasin de 13.500m2 n'était pas adossé à un centre commercial de plus de 20.000m2, il ne serait pas soumis aux contrôles du pass.

Les responsables dénoncent une "distorsion de concurrence". L'intérêt est donc économique, l'hypermarché craint une baisse de son chiffre d'affaires de 25 à 35%. Le supermarché a finalement été mis en demeure par les autorités, l'obligeant à se mettre en conformité sous 24h.

Le gouvernement a demandé aux préfets d'imposer le pass sanitaire aux grandes surfaces de plus de 20.000 m2, dans les départements où le taux d'incidence dépasse les 200 pour 100.000 habitants sur une semaine.

>> A LIRE AUSSI - Fin du rodage pour le pass sanitaire obligatoire: que risque-t-on en cas de contrôle?

Maxime Levy (avec Guillaume Dussourt)