RMC

L'Assurance maladie veut mieux chasser les fraudes

En 2021, 1,5 milliard d'euros de fraude à la sécurité sociale a été détecté (photo d'illustration).

En 2021, 1,5 milliard d'euros de fraude à la sécurité sociale a été détecté (photo d'illustration). - DENIS CHARLET © 2019 AFP

1,5 milliard d'euros: c'est la perte détectée, en 2021, à cause des fraudes à la sécurité sociale. La Caisse nationale d'assurance maladie va dévoiler ce vendredi sa stratégie pour lutter contre la fraude.

La somme est considérable: 1,5 milliard d'euros de fraude à la sécurité sociale détectée en 2021. Le gouvernement a l'ambition de faire baisser drastiquement ce chiffre et le plan pour lutter contre ces fraudes sera présenté, ce vendredi, par la Caisse nationale d'assurance maladie.

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale a été présenté au Conseil des ministres, le 26 septembre. Le gouvernement a notamment annoncé qu'il voulait dérembourser les arrêts de travail délivrés en téléconsultation quand il ne s'agit pas du médecin traitant. Objectif, dans ce projet de loi: augmenter de 10% les fraudes détectées.

15 postes de perte identifiés

De quel type de fraude parle-t-on? L'Assurance maladie a identifié 15 postes où des millions d'euros sont perdus, chaque année, à cause de la fraude. Il peut s'agir des assurés comme des professionnels de santé.

Les infirmiers libéraux, par exemple, ne facturent pas toujours les bons actes. Pire encore, ils facturent parfois des prestations fictives. Au total, cela a coûté entre 300 et 400 millions d'euros à l'Assurance maladie.

Les factures émises par les kinésithérapeutes, les laboratoires de biologie et les transporteurs sanitaires doivent être analysées et les centres de santé dentaire et ophtalmologiques, où la fraude est parfois omniprésente, sont aussi très surveillés.

180 millions d'euros en 2023

Un dispositif d'aide doit aussi être mieux encadré: les complémentaires santés solidaires. C'est une aide accordée aux assurés aux revenus modestes, sauf que 120 millions d'euros ont été trop versés l'année dernière, selon le patron de l'Assurance maladie.

Les opérations anti-fraude doivent rapporter, au moins, 180 millions d'euros en 2023. Le projet de budget de la sécurité sociale sera débattu par les députés à partir du 20 octobre.

AB avec Martin Bourdin