RMC

L'Insee vient de publier les chiffres du PIB, il plonge de 14% au deuxième trimestre

L'économie française plombée par l'épidémie de Covid-19. L'Insee vient de publier les chiffres du PIB, ils ne sont pas bons: on plonge de près de 14% au deuxième trimestre.

L'Insee publie ce matin les chiffres du PIB, de la consommation des ménages et de l'inflation pour le deuxième trimestre. Symbole de ces difficultés de l'économie, la situation des grandes entreprises françaises.

Deux milliards de pertes pour Airbus, deux milliards et demi pour la SNCF et Air France, et plus de sept milliards pour le constructeur automobile Renault. Le groupe essuie la plus grosse perte de son histoire. 

Les chiffres sont impressionnants. Mais étaient attendus par les directions des groupes, par l'exécutif français. Ils traduisent l'impact sans précédent de la crise du Covid, l'arrêt de la production pendant deux mois et la fermeture des frontières. 

Des craintes pour les sous-traitants

Pour surmonter la crise, les grands groupes annoncent des mesures pour réduire les coûts, l'abandon de nouveaux investissements, comme pour la SNCF, mais également des suppressions de postes, comme chez Airbus ou Renault. 

La crainte porte aussi sur les sous-traitants de ces gros groupes, des PME qui sont moins armés pour affronter la crise. Mais que l'exécutif a soutenu à travers les mesures de chômages partiels et le système de prêts garantis par l'Etat. 

Marie Regnier avec Guillaume Descours