RMC

"Les gens ont peur!": après la découverte des cas de coronavirus en Mayenne, les alentours de Laval désertés

La Mayenne sous le feu des projecteurs depuis la semaine dernière. Le département n’en avait pas besoin, car désormais, les touristes boudent Laval et ses environs.

Sept clusters de coronavirus ont été découverts en Mayenne. Résultat, les touristes inquiets désertent le département. Des chambres vides, des couloirs déserts, Jean-Yves Tréhen tient un hôtel à Laval. Il désespère de voir ses clients annuler leurs réservations.

“Là c’est quelqu’un qui avait réservé depuis début juillet pour tout le mois. Vendredi, il m’a dit, je ne peux pas rester, je ne peux pas prendre ce risque”, explique le gérant.

Moins d’un tiers des chambres sont occupées et pourtant le tourisme repartait la semaine dernière avant la détection de foyers de contamination à Laval. “On commençait à voir du positif, à voir des réservation revenir. Et là, vendredi, tout est retombé. Annulation en cascade. Les gens ont peur”, indique-t-il.

Alors il lance un appel aux touristes: non, venir en Mayenne n’est pas dangereux. Il suffit de se protéger. “Quand je demande à mes clients, mettez un masque, c’est donnez moi le droit de continuer à travailler demain”, appuie-t-il. 

Les résultats des tests décisifs ?

Rassurer, c’est aussi l'intérêt des tests de dépistages lancés en Mayenne. Joël Balandro président de Mayenne tourisme est confiant. Le virus sera contenu dans le département, les touristes reviendront très vite. Il se veut très optimiste.

“Dans les faits, bien sûr qu’il faut des tests pour rassurer les gens. Mais moi je suis très optimiste, la Mayenne sera au même stade que les autres et donc il n’y aura pas moins de raison d’aller en Mayenne qu’ailleurs et le département tirera son épingle du jeu, car il est facile d’accès, accueillant et peu dense”, affirme-t-il.

Les premiers résultats des tests de dépistages seront dévoilés mercredi.

Romain Poisot avec Guillaume Descours