RMC

Les sportifs amateurs pourront déroger à la règle des 10 km: ce qu'il faut savoir des nouvelles règles

ALLÔ MARIE ? - Chaque matin à 6h20, RMC répond en détail à une question d'auditeur.

Tony a très envie de s'envoyer en l'air, il pratique le saut en parachute, et il ne comprend pas pourquoi cette discipline est interdite depuis le début de l'épidémie.

Oui alors que c'est un sport de plein air, c'est même LE sport de plein air on pourrait se dire, sauf que pour sauter dans le vide, il faut d'abord s'envoler à bord d'un avion. Et les avions des parachutistes, les avions-largueurs, ils sont en général tout petits. Impossible de respecter la distanciation physique à l'intérieur. Et dans les centres, il y a souvent beaucoup de brassage pour prendre le matériel et plier les voiles, donc les centres se sont résolus à fermer leurs portes, voilà pour les explications de la fédération du parachutisme. 

>> A LIRE AUSSI - Vacances et confinement: ces "petites combines" pour partir malgré les restrictions de déplacements

Concernant le sport en plein air, le ministère des Sports annonce plus de souplesse pour les déplacements

Les sportifs amateurs peuvent désormais fréquenter un équipement sportif de plein air, c'est à dire un court de tennis ou un terrain de foot, dans tout leur département de résidence ou dans un rayon de 30 km autour de chez eux. C'était limité à 10 km jusqu'à présent. Les instructions ont été envoyées aux préfets, nous a dit jeudi soir l'équipe de la ministre.

>> A LIRE AUSSI - CARTE INTERACTIVE - À "vol d'oiseau" ou en suivant les routes, comment calculer le rayon de 10 km autour de chez soi?

Le sport amateur peut actuellement se poursuivre à l'extérieur, s'il est sans contact: les entraînements de foot par exemple, à la fois pour les adultes et les mineurs, continuent. Il faut néanmoins respecter le couvre-feu à 19h actuellement en vigueur dans toute la France.

Les pratiques individuelles sont autorisées en extérieur également: donc le tennis c'est bon, l'équitation aussi, le golf aussi, les clubs de voile sont ouverts, et l'escalade, c'est bon aussi. 

Les activités sportives d'intérieur (arts martiaux, boxe, basket, hand-ball, etc.) sont elles toujours interdites, tant pour les mineurs que pour les adultes. 

Clubs et associations sont incités par le gouvernement, notamment pour les mineurs, à proposer des déclinaisons de leur sport en extérieur, comme organiser une séance d'aïkido au grand air par exemple. Seuls les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les publics en formation professionnelle ainsi que l'encadrement nécessaire à leur pratique, peuvent pratiquer sans restrictions et sont autorisés à déroger au couvre-feu.

Victor Joanin (avec J.A.)