RMC

On a de nouveau une vie sociale: vaccinés du Covid-19, ils racontent leur nouvelle vie

REPORTAGE RMC - Une personne de plus 75 ans sur trois est officiellement vaccinée et ne peut plus développer de forme grave du Covid-19.

Ce sont donc 3.360.000 Français qui ont reçu leurs deux doses de vaccins. C'est un chiffre encore faible, mais en constante évolution, ça représente 4,66% de la population.

Une promenade quotidienne dans le bois de Vincennes avec une amie, un petit-fils qu'elle revoit régulièrement, depuis un mois qu'elle est vaccinée, Marie a presque retrouvé sa vie d'avant.

“On revit. Si j’ai des amis qui viennent, je n’hésite pas à ouvrir la porte, je n’ai plus peur comme avant qu’ils m’amènent le covid. Grâce au vaccin, on a une vie sociale, on est rassuré pour soi et pour les autres”, indique-t-elle.

Un poids en moins aussi pour Monique. Elle est certes immunisée, mais pas question de se découvrir le visage pour l'instant.

"Je mets mon masque pour les autres, par vraiment pour moi. Je me dis, on ne sait jamais si j’héberge un petit peu de virus malgré tout, je vais essayer d’éviter de le diffuser à quelqu’un qui n’est pas vacciné", précise-t-elle.

Nécessité de continuer à respecter les gestes barrières

Si un-tiers des plus de 75 ans sont désormais vaccinés, Santé Publique France observe dans cette classe d'âge une légère reprise des contaminations ces dernières semaines. 

>> A LIRE AUSSI - "Certains sites ont des réserves de vaccins et souhaitent dépasser les prescriptions du gouvernement mais ne peuvent pas", déplore le président de la région Grand Est

En cause, un moindre respect des gestes barrières. Le médecin généraliste Richard Handschuh est donc obligé de les rappeler à ses patients, et même aux vaccinés.

“On leur demande évidemment de respecter les mesures de distanciation auxquelles toute la population doit faire face. Avec les deux doses de vaccins, on n'est pas complètement sûr qu’on n'est pas porteur et donc on ne peut pas disséminer le virus vers les autres”, assure-t-il.

Et pour pouvoir complètement se relâcher, il faudrait selon l'Institut Pasteur atteindre les 90% de vaccination chez les adultes. 

La rédaction de RMC