RMC

Oui, l'addiction au fromage est bien une réalité

Le fromage peut rendre accro selon une étude américaine.

Avis à tous les amateurs de comté, cantal ou de roquefort, sachez que le fromage peut rendre aussi accro que la cigarette, l’alcool ou la drogue. C'est ce que révèle une étude récente menée par l'Université du Michigan.

Et ces chercheurs gourmands se sont penchés sur le comportement alimentaire de 500 étudiants. Résultat: l'aliment dont ils sont le plus dépendant est... la pizza, plébiscitée avant tout pour sa grande quantité de fromage.

La caséine molécule très active

D'après cette étude, plus l'aliment est gras et transformé, plus il favorise l'addiction, dans une pizza notamment, le fromage coche donc toutes ces cases.

La cause de cette addiction, est un ingrédient: la caséine, une protéine présente dans tous les produits laitiers. Très active pendant notre digestion, elle libère des opiacés appelés casomorphines, qui créent une dépendance.

Mais rassurez-vous aucun risque pour la santé, cette addiction n'est pas nocive assure ces chercheurs. Pas de quoi en faire tout un fromage

Alfred Aurenche (avec J.A.)