RMC

Pas-de-Calais: dans les communes rurales, le confinement le week-end ne passe pas

Limitrophe du département du Nord, la petite ville de Leforest, confinée dès ce week-end, craint pour ses commerces et déplore une inégalité de traitement.

Dernières heures de liberté, dans le Pas-de-Calais avant le 1er week-end confiné dès samedi 6h du matin. Mais la décision ne passe pas surtout dans les communes rurales, où commerçants et habitants vivent très mal cette situation. Céline, habitante de Leforest, une petite ville de 7000 habitants, évoque une sensation d’enfermement : "On vit dans un carton en fait. C’est boulot dodo, on n’a plus rien donc ça commence à être pénible";

Et dans cette configuration à quoi bon continuer à travailler s'indigne Ghislaine, propriétaire d'un bar tabac dans la commune : "La semaine je ne travaille que le matin parce que l’après-midi ce n’est pas la peine. Le samedi et le dimanche c’est grosse journée et on nous referme le week-end. Cela ne sert plus à rien de travailler la semaine". 

>> A LIRE AUSSI - Les masques qu'on porte dans la rue nous protègent-ils de la pollution?

"Cet effort doit être partagé"

D'autant plus qu'au bout de la rue, c'est déjà un autre département, celui du Nord, qui ne sera pas confiné. Ghislaine craint donc la ruée vers le Nord : "Les clients vont aller ailleurs parce que Leforest est entouré du Nord donc ils iront dans ce département et moi pendant ce temps-là, je perds de la clientèle et derrière c’est dur de la retrouver".

Christian Musial le maire de la commune de Leforest, était pour ce reconfinement le week-end mais ne pensait pas être le seul à faire cette concession : "Cet effort doit être partagé. Les Bouches-du-Rhône et l’Île-de-France ont un taux d’incidence pas loin du notre. Ni Marseille ni Paris ne vont être confinés mais Leforest va l’être", déplore l’élu.

Le Pas-de-Calais doit être confiné pour les 4 prochains week-ends. Le taux d'incidence y a augmenté de +23% en une semaine, pour atteindre 406 cas pour 100 000 habitants, soit deux fois la moyenne nationale.

>> A LIRE AUSSI - "Nous ne sommes pas dans la même situation géographique": sur RMC, le président de Seine-Saint-Denis défend l'absence de confinement

Alfred Aurenche (avec G.D.)