RMC

Pizzas Buitoni: Nestlé assure que ses tests dans l'usine de Caudry sont négatifs

La direction de la communication de Nestlé France assure que ses tests sont "tous négatifs" dans l’usine de Caudry, où sont fabriquées les pizzas de la gamme Fraich’Up de Buitoni, à l’origine de la contamination à la bactérie E.coli.

Après la diffusion par RMC du témoignage d’un ex-salarié et de photos de l’usine de Caudry, où sont fabriquées les pizzas de la gamme Fraich’Up de Buitoni, sur les mauvaises conditions d’hygiène, Nestlé France assure ce jeudi auprès de l’AFP que ses tests sur les lignes de fabrication sont "tous négatifs", via son directeur général de la communication. "La priorité, c'est de trouver la cause de la contamination", ajoute Pierre-Alexandre Teulié. Quant aux photos diffusées par RMC, il reconnait qu'elles semblent avoir été prises dans l'usine de Caudry mais "ce qu'elles montrent ne représente pas l'état normal, habituel ou acceptable de l'usine". 

>>> A lire aussi : les images choc des conditions d’hygiène au sein de l’usine de Caudry

"Si cela correspond à une réalité", il ne pourrait s'agir que de situations ponctuelles, "après une panne" ou "lors du processus de nettoyage", a-t-il précisé, soulignant que des contrôles inopinés menés en septembre 2020 et mars 2021 n'avaient relevé aucun écart avec la réglementation. 

Les autorités sanitaires poursuivent leurs investigations 

La DGCCRF, Santé Publique France et les autorités sanitaires continuent, de leur côté, leurs propres investigations, dont les résultats n’ont pas encore été publiés. Ce mercredi, les autorités sanitaires ont confirmé que la recrudescence de cas d’intoxications alimentaires graves chez des enfants, après des contaminations par la bactérie E. coli, est bien liée à la consommation de ces pizzas Fraich’Up de la marque Buitoni. Au 28 mars 2022, 75 cas sont en cours d'investigation. Une procédure de retrait-rappel a été mise en œuvre à partir du 18 mars.

>>> A lire aussi : TOUT COMPRENDRE - Deux enfants morts, des intoxications graves: l'affaire des pizzas Buitoni

En cas de symptômes dans les dix ou quinze jours (diarrhée, douleurs abdominales ou vomissements ; grande fatigue, pâleur, diminution du volume des urines, qui deviennent plus foncées) après avoir consommé une pizza de ce type, il faut consulter un médecin.

LP et MM avec Marie Dupin, Joana Chabas et Anne-Lyvia Tollinchi