RMC

Plainte contre Didier Raoult: quelles sanctions encourt le professeur marseillais?

Une plainte a été déposée devant l'ordre des médecins contre le professeur Didier Raoult par des spécialistes des maladies infectieuses.

Ils reprochent au directeur de l’IHU de Marseille d'avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine, un médicament dont l'efficacité n'est pas prouvée. Didier Raoult, directeur de l'IHU de Marseille, est visé par une plainte déposée début juillet auprès de l'Ordre des médecins, par la Société de Pathologie Infectieuse de langue Française (SPILF)

Ces spécialistes lui reprochent d'avoir enfreint neuf règles du code de déontologie médicale: diffusion de fausses informations, manquements au devoir de confraternité, promotion d'un traitement qui n'a pas montré son efficacité ou encore essai clinique dont la légalité reste encore à démontrer.

Et d'abord d'avoir fait la promotion de l'hydroxychloroquine, d'en avoir prescrit massivement, sans preuve d'efficacité... Les essais cliniques du professeur marseillais sont également pointées du doigt: ils n'auraient pas été réalisés dans le cadre légal...

D'autres infectiologues lui reprochent, enfin, d'avoir traité de "fous", ceux qui ne prescrivaient pas son traitement, et d'avoir accusé certains membres du Conseil scientifique d'entretenir des conflits d'intérêts.

>> A LIRE AUSSI - "Expliquez-nous": génie ou charlatan, qui est le professeur Didier Raoult?

Jusqu'à la radiation ?

Si le dossier est toujours en cours d'instruction, les sanctions encourues par Didier Raoult vont du simple avertissement à la radiation définitive de l'ordre des médecins. Il va d'abord y avoir une proposition de conciliation entre les deux parties. Si cette première réunion ne donne rien, le dossier sera alors instruit par la chambre disciplinaire régionale, qui enquête pendant 10 mois en moyenne... Dans six cas sur dix, les plaintes n'aboutissent pas.

A l'annonce de cette nouvelle, mercredi soir, une partie des Marseillais se sont agacés et soutiennent coûte que coûte Didier Raoult.

Certains dénoncent une tentative de sabotage de son travail: "Le professeur Raoult a eu totalement raison de dire qu'aujourd'hui, on ne parle que de politique et plus de santé publique. J'espère qu'il aura gain de cause" confie une habitante. 

"Je trouve cela injuste. C'est le seul à se bouger, à faire quelque chose" raconte un homme masqué sur le Vieux-Port. "Il a apporté beaucoup de lumière sur lui et ça rend jaloux certains de ses confrères" argumente un autre. "Je lui reproche d'avoir conforté une grande partie de la population à croire en lui sans preuve. C'est vraiment regrettable" confie une dernière passante, interrogée par RMC à Marseille.
Maxime Levy (avec Guillaume Dussourt)