RMC

Pourquoi les ventes de masques FFP2 explosent

Initialement réservés aux soignants, ces masques plus filtrants sont désormais accessibles à tous.

Alors que l'efficacité des masques artisanaux est mise en doute, les ventes de masques FFP2 explosent en France, elles ont été multipliées par 10 dans certains réseaux de pharmacies.

A l'origine réservés aux professionnels de santé jusqu'en fin d'année dernière, ces modèles haut de gamme particulièrement filtrants, sont désormais disponible à l'achat pour le grand public.

Et la hausse des contaminations des nouveaux variants plus contagieux et la menace d'un nouveau confinement poussent les Français à s'équiper.

>> A LIRE AUSSI - FFP2, chirurgicaux, tissu: quel type de masques dans quelle situation?

"On dit que rien ne passe avec le FFP2"

On voit ainsi de plus en plus de ces maques FFP2 dans la rue ou les transports en commun. Des ventes de masques FFP2 qui explosent, pour une raison simple: "On dit que rien ne passe avec le FFP2", s'enthousiasme une passante dans la rue. Des français qui ont besoin d'être rassurés. Et de savoir qu'ils sont bien protégés.

"Si je suis dans un univers clos et que je rentre dans un magasin je préfère porter ça. Sur les chirurgicaux il y a plusieurs catégories donc on s'y perd un petit peu.", nous témoignent plusieurs parisiens.

Dans la pharmacie de Laurent Halwani, les ventes de masques FFP2 ont augmenté de 35% le mois dernier. Pour lui, la cause est évidente.

"C'est par rapport aux variants anglais et sud-africains. Là du coup on est sur un dispositif médical assez efficace surtout face au nouveau variant qui est très contagieux."

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: faut-il se raser la barbe pour que le masque soit plus efficace?

Ce masque FFP2 est désormais obligatoire dans les transports et les commerces en Autriche et dans la région allemande de Bavière. 

Les ventes de masques chirurgicaux et en tissu atteignent aussi leur plus haut niveau depuis novembre. 6 millions d'unités vendues par semaine en grande distribution depuis la mi-janvier.

Cyprien Pézeril et Rémi Ink (avec J.A.)