RMC

Pourrait-on se reconfiner en décembre pour pouvoir passer Noël en famille?

L'idée vient d'un couple d'économiste. Si les avis sont partagés sur la question, beaucoup n'envisagent pas de ne pas passer les fêtes de fin d'année en famille.

Tout arrêter trois semaines avant Noël pour s'assurer de passer les fêtes en famille ? C'est ce que proposent les économistes Esther Duflo et son mari Abhijit Banerjee dans une tribune parue ce week-end dans le quotidien Le Monde.

Les deux prix Nobel d'Économie affirment que ce confinement du 1er au 20 décembre serait un moindre mal pour l'économie et l'éducation et permettrait d’éviter un Noël chacun chez soi. 

Passer les fêtes sans la famille, c’est inimaginable pour Gabriel. Alors cette Parisienne est prête à tout. 

“Je suis prête à me reconfiner trois semaines pour pouvoir passer les fêtes de fin d’année en famille”, explique-t-elle. 

Magistrat, Louis se pliera à la règle si le gouvernement le décidait. Mais il doute de l'intérêt de ce reconfinement. “Le premier n'a pas résolu les problèmes et en a même créé un certains nombres. Il y a eu un casse social et un casse économique”, indique-t-il. 

Pas de reconfinement envisagé pour l'instant

La casse économique, c'est bien ce que craint Isabelle. Elle, qui tient un magasin d’articles pour bébé, ne peut pas envisager de perdre les trois premières semaines décembre. 

“Pour mois à mon niveau, c’est un double mois. Si on m’oblige à fermer trois semaines avant Noël, je ferme complètement”, assure-t-elle.

Et du point de vu médical, ce reconfinement aurait-il un sens. Non selon Martin Blachier, médecin épidémiologiste et spécialiste en santé publique. “Ca ne sert à rien de confiner pendant trois semaines une reprise épidémique qui n’aura pas lieu même si l’on fait quelques festivités en décembre”, appuie-t-il. 

De son côté le ministère de la Santé assure qu'un reconfinement national n'est pas à l'ordre du jour.

Benjamin Pelsy avec Guillaume Descours