RMC

Ruée sur les tests sérologiques: "Il ne faut pas se croire protégé alors qu'on ne l'est pas"

Beaucoup de Français demandent à se faire tester sérologiquement pour savoir s'ils ont été en contact avec le virus.

Odile doit partir demain s'occuper de son père pendant 3 semaines, alors elle a pris les devants pour éviter de prendre des risques: "J'ai fait le test sérologique il y a 5 jours et il était négatif. Quand on est en contact avec des gens de sa famille qui sont très âgés et malades, l'idée de les contaminer est très angoissant".

Ce test lui a été prescrit par son médecin. Son coût: 38 euros. Une dépense qu'elle assume: "Il m'a dit que c'était fiable à 70% environ mais j'estime que c'est mieux que rien".

Julie, elle, a développé des symptômes pendant le confinement, et voudrait vérifier qu'il ne s'agit pas du coronavirus, mais impossible de se faire tester en laboratoire cette semaine: "Ils nous ont dit qu'il y avait énormément d'affluence et qu'on pouvait attendre jusqu'à 2 heures juste pour une prise de sang".

Des tests à prendre avec prudence

Pourtant ces tests sont à prendre avec prudence, surtout si le résultat est positif, d'après Lionel Barrand, président du syndicat des jeunes biologistes médicaux: "Il faut faire très attention et ne surtout pas utiliser le test en se disant que s'il est positif, on peut enlever les mesures barrières, c’est-à-dire se croire protégé alors qu'on ne l'est pas".

D'après ce spécialiste, ce test doit être fait au moins 21 jours après l'apparition des symptômes.

Alfred Aurenche