RMC

Scandale Buitoni: une information judiciaire ouverte

(Illustration)

(Illustration) - DR

INFO RMC. Une information judiciaire a été ouverte par le pôle de santé publique du parquet de Paris dans le cadre de l'enquête sur les intoxications alimentaires liées à la bactérie E.coli dans les pizzas Buitoni.

Une information judiciaire a été ouverte par le pôle de santé publique du parquet de Paris dans le cadre de l'enquête sur les intoxications alimentaires liées à la bactérie E.coli dans les pizzas Buitoni.

Contacté par RMC, le parquet de Paris confirme avoir ouvert une information judiciaire des chefs "d'homicide involontaire" à l'égard d'une personne, "blessures involontaires" à l'égard de 14 personnes, "tromperie sur une marchandise entrainant un danger pour la santé de l'homme ou de l'animal, exposition ou vente de produit alimentaire servant à l'alimentation falsifié ou corrompu et nuisible à la santé", "mise sur le marché d'un produit dangereux pour la santé et mise en danger d'autrui".

Une enquête pénale préliminaireavait été ouverte le 22 mars dernier. Dans ce cadre, des perquisitions se sont déroulées le 13 avril dernier dans l'usine de Caudry, dans le Nord, où étaient fabriquées les pizzas incriminées, et au siège du groupe Nestlé, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).

56 cas confirmés au dernier bilan

Le dernier bilan publié par les autorités sanitaires mercredi faisait état de 56 cas confirmés de SHU, un syndrôme alimentaire grave. La quasi-totalité des victimes sont des enfants âgés de 1 à 17 ans. Deux d'entre eux sont décédés. Depuis le début de l'affaire, les familles de victimes et leurs avocats réclamaient la nomination d'un juge d'instruction.

Ce jeudi sur RMC-BFMTV, le ministre de la Santé Olivier Véran avait réagi à ce scandale sanitaire se disant notamment "scandalisé" par les images de l'usine de Caudry que nous avions révélé. Cette usine est celle où étaient produites les pizzas concernées par les cas d'intoxications. Il a aussi assuré qu'il "s'associait pleinement à la douleur" des familles des victimes.

Marie Dupin (édité par J.A.)