RMC

"Un enfant avec un masque toute la journée, ce n'est pas évident": le soulagement des parents après l'annonce de la fin du port du masque à l'école

La question du port du masque pour les enseignants du primaire elle reste à trancher.

Fini le port du masque pour les élèves d'école primaire à partir du 4 octobre dans les départements les moins touchés. C'est la principale annonce du gouvernement à l'issue du Conseil des ministres, mercredi.

Les élèves du CP au CM2, dans les départements où le taux d'incidence se stabilise au-dessous du seuil de 50 pour 100 000 habitants, pourront donc retirer leur masque.

>> A LIRE AUSSI - CARTE INTERACTIVE - Le port du masque à l'école primaire ne sera plus obligatoire dans les départements avec un faible taux d'incidence

Terminé le masque pour aller à l'école. Une annonce qui redonne le sourire à Salma, 9 ans.

“C’est une bonne nouvelle parce que j’aurais plus de masque, pour aller à l’école je serai tranquille. Comme nous, il fait super chaud dans la classe, on transpire et la maîtresse nous disait toujours de remettre le masque”, indique-t-elle.

Pas de fin de masque pour les enseignants

Si le taux d'incidence reste en dessous des 50 cas pour 100.000 habitants en Saône-et-Loire, la mesure sera en vigueur dès le 4 octobre. Un soulagement aussi pour les parents.

“Ce n’est pas évident un enfant de six ans avec un masque toute la journée sur le visage. Déjà pour nous au travail ce n’est pas évident alors pour un enfant ça doit être encore pire”, assure une maman.

Pour le personnel éducatif, l'une des craintes, c'est le retour du masque si l'épidémie repart à la hausse. Vincent Castagnino, du syndicat d'enseignants SNUIPP.

“Pour nous d’autres options doivent être explorées comme celle des détecteurs de CO2 et celle des purificateurs d’air. Le retour du masque serait vraiment mal venu”, assure-t-il.

Pour le moment, la mesure ne concerne pas les professeurs: ils devront garder le masque dans leur classe.

Marie Regnier avec Guillaume Descours