RMC

Un enfant de 12 ans doit-il avoir un test PCR pour aller en Corse?

"DUPIN QUOTIDIEN" - Alors que les vacances d'été battent leur plein, certaines destinations nécessitent une vaccination ou des tests PCR négatifs de moins de 48 heures. C'est le cas notamment de la Corse. Cette règle est-elle valable pour les enfants ?

“Je pars en Corse, toute ma famille est vaccinée, sauf le dernier de 12 ans, qui n'aura qu'une dose de vaccin. Les autorités me demandent un test PCR, est-ce normal ?". C’est l’équivalent du pass sanitaire, mais qui est exigé pour se rendre en Corse depuis le mois de février dernier. Les voyageurs en provenance du continent doivent soit être vaccinés totalement soit présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un antigénique négatif de moins de 48 heures soit un certificat d’immunité.

>> A LIRE AUSSI - "Au moins je sers à quelque chose": des retraités appelés en renfort pour contrôler les pass sanitaires dans les restaurants

Et en plus, vous devez compléter une attestation sur l’honneur de non-présence de symptômes que vous pouvez télécharger sur le site de l’agence régionale de santé de Corse. Pour les mineurs, un des deux parents peut remplir cette attestation au nom de l'enfant et signer pour lui à la fin en indiquant " la mère" ou "le père".

Le pass sanitaire obligatoire à partir du 9 août pour revenir en France

Ces conditions d’entrée sur l'île s’appliquent aux enfants comme aux adultes donc votre fils de 12 ans, n’y échappera pas, faute de deuxième dose, il va devoir présenter un test pour pouvoir séjourner sur l’île.

Le décret de février dernier s’appliquait même pour les jeunes de plus de 11 ans, mais l’âge a été relevé à 12 ans.

Ça, c’est pour l’aller, et pour le retour en bateau vers Toulon ou Nice, le site Corsica Ferries précise que le pass sanitaire sera exigé à partir du 9 août, pour tout le monde, y compris pour les adolescents de 12 à 17 ans.

Alors que sur le reste du territoire, il ne sera appliqué dans les transports que fin septembre selon le projet de loi sanitaire qui sera promulgué dans les prochains jours.

Caroline Philippe avec Guillaume Descours