RMC

Air France va augmenter les prix de ses billets d'avions

Le groupe aéronautique Air France a annoncé une hausse des prix de 1 à 12 euros sur les billets d'avions. Le but est de compenser une partie du surcoût de l'utilisation de carburant d'aviation durable

Air France a annoncé ce lundi qu'elle allait augmenter les prix de ses billets, à hauteur de 1 à 12 euros, afin de compenser une partie du surcoût de l'utilisation de carburant d'aviation durable, qui permet de réduire les émissions de CO2. 

Ces carburants, produits à partir d'huiles usagées ou de résidus forestiers et agricoles, permettent de réduire de 75 % sur leur cycle de vie les émissions de CO2, par rapport au carburant d'aviation fossile. Problème: ils sont quatre à huit fois plus chers que les carburants d’origine fossile, qui représentent déjà 20 à 30% des coûts des compagnies.

Et donc, c’est le client qui va payer. Une contribution “Carburant Aviation Durable” est intégrée depuis le 10 janvier dans le prix du billet . De 1 à 4 euros en cabine Economy, de 1,50 à 12 euros en cabine Business, selon la distance. KLM et Transavia sont également concernées par la mesure. 

>> Tous les podcasts d'Emmanuel Lechypre sur RMC

Une hausse des prix provoquée par la transition énergétique

Air France propose par ailleurs à ses passagers, à partir de jeudi, de "contribuer volontairement à l'achat de carburant d'aviation durable supplémentaire sur son site internet pour réduire l'empreinte carbone de leurs voyages”. Air France n’est qu’un exemple de la hausse des prix que va provoquer la transition énergétique.

Même si le coût des carburants verts ne cesse de baisser, il reste plus élevé, sachant que ces carburants ont une intensité énergétique plus faible que les hydrocarbures. Et puis la taxe carbone est aussi amenée à augmenter. Un effet sur les prix qui ne serait pas le même selon les pays, nous dit Goldman Sachs: 0,3% par an en Chine, 0,25% aux Etats-Unis, 0,1% en Allemagne.

Emmanuel Lechypre