RMC

Citroën Ami: la galère d'une famille avec la petite voiture sans permis aux nombreux problèmes

Ami, la voiture sans permis de Citroën, connaît de nombreux soucis. Pour Flore, c'est le modèle de son fils de 15 ans qui est tombé en panne. Et le véhicule de remplacement proposé par le constructeur est un véhicule qui nécessite le permis de conduire. Après l'intervention de "RMC s'engage pour vous", le constructeur promet un remboursement des mensualités et une nouvelle voiture.

L'Ami, c'est une petite voiture électrique sans permis de Citroën que l’on peut conduire dès l’âge de 14 ans. L’année dernière, Flore signe un contrat de location avec Citroën. La voiture doit servir à son fils Louis, 15 ans. Il est apprenti pâtissier et il en a besoin pour se rendre au travail tous les matins à 5h.

La première année, tout va bien. Mais au mois de juin dernier, le véhicule tombe en panne. Depuis, il est immobilisé chez le concessionnaire en attendant une nouvelle batterie. Citroën a bien proposé une solution mais totalement inadaptée.

"Il y a quelque chose qui est complètement incohérent, c'est qu'on loue une voiture sans permis mais le véhicule de remplacement nécessite le permis de conduire! Ils mettent en avant un véhicule qui peut être conduit dès l'âge de 14 ans mais s'il tombe en panne, il faut avoir le permis. C'est aberrant!", s'insurge Flore.

Sauf que pendant ce temps, la maman continue de payer chaque mois: 100 euros de loyer, assurance comprise.

De nombreux problèmes sur ces voitures

Et Flore n'est pas la seule à rencontrer des difficultés avec son Ami. Depuis son lancement il y a un peu plus de deux ans, ce véhicule 100% électrique accumule les pannes: serrure bloquée, porte qui s’ouvre en roulant, défaut de recharge, infiltration d’eau, soudure qui lâche... Sans parler des retards de livraison.

Plusieurs groupes de clients mécontents se sont constitués sur Facebook: ils partagent leurs galères, échangent leurs trucs et astuces de réparation. Six mois après sa commercialisation, Citroën a carrément lancé une campagne de rappel des véhicules pour révision et modernisation.

"J'ai l'impression de parler à un mur"

En attendant, Flore se lève à 4h30 tous les matins depuis trois mois pour emmener son fils Louis dans la boulangerie où il fait son apprentissage, à 12 km de chez eux.

"J'essaye de taper à toutes les portes mais j'ai l'impression de parler à un mur ou alors à un service fantôme. D'appeler tous les jours et avoir l'impression que la personne en face n'entend pas votre désarroi, ça me fatigue aujourd'hui. Un rien peut me mettre très en colère", déplore-t-elle.

Citroën s'engage pour Flore

Heureusement, après l'intervention de RMC, Citroën s’est engagé à rembourser sous sept jours toutes les mensualités depuis le mois de juin et l’immobilisation du véhicule, soit plus de 300 euros. Le constructeur a garanti à RMC que Flore recevrait un véhicule flambant neuf d’ici la fin du mois prochain. Et d’ici là, il s’engage à rembourser les frais de location d’une voiture sans permis chez n’importe quel autre loueur.

Flore va donc pouvoir dormir un peu plus longtemps le matin. Et Louis, le futur pâtissier, va pouvoir continuer son apprentissage l’esprit tranquille.

RMC s'engage pour vous
Pour contacter notre cellule : rmcpourvous@rmc.fr

Amélie Rosique, Joanna Chabas