RMC

Disparition des guichets dans les gares: la SNCF épinglée par la défenseure des droits

Peut-on encore compter sur la SNCF ou Air France pour partir en vacances?

Peut-on encore compter sur la SNCF ou Air France pour partir en vacances? - AFP

Face à la disparition des guichet en gare, la défenseure des droits demande à la SNCF d’arrêter de verbaliser les usagers qui n’ont pas pu acheter leur billet avant de monter dans le train.

Si dans votre gare il n’y a ni agent, ni distributeur de billets en état de marche, votre seule solution, c’est d’acheter un billet sur internet. Problème : tout le monde n’a pas d’accès à internet. Avant la SNCF se montrait compréhensive, ainsi les usagers de gare sans guichet pouvaient monter dans le train et acheter un billet au contrôleur, au tarif normal.

Problème, cette règle a changé. Depuis 2 ans la SNCF demande un billet avant de monter dans le train. Et si les voyageurs dépendants de ces gares doivent en principe se présenter à bord auprès des contrôleurs pour acheter leur billet, les témoignages de passagers verbalisés se multiplient.

100 euros d'amende pour un trajet 28 fois moins cher

C'est le cas de cette jeune fille chez qui la couverture internet est déficiente ou encore ce prêtre de 82 ans qui s’est vu infliger une amende de 100 euros pour un trajet qui en coutait 3.50.

Depuis quelques années, de plus en plus de gares deviennent des "Points d’arrêt non gérés", des dessertes sans agents et parfois sans distributeurs automatiques de billets. Des situations qui créent des inégalités souligne la défenseure des droits Claire Hédon qui demande des comptes à la SNCF d’ici 3 mois. 

>> A LIRE AUSSI - "Tenue décente exigée": pourquoi Emmanuel Macron s'oppose au "crop-top"

Maxime Brandstaetter avec G.D.