RMC

Grève contre la réforme des retraites: vers l'annulation d'un vol sur cinq à Orly jeudi

L'aéroport de Paris-Orly.

L'aéroport de Paris-Orly. - BERTRAND GUAY / AFP

Un vol sur cinq devrait être annulé jeudi 19 janvier à l'aéroport d'Orly en raison d'une grève des contrôleurs aériens contre la réforme des retraites.

La Direction générale de l'Aviation civile (DGAC) a demandé mardi aux compagnies aériennes d'annuler préventivement un vol sur cinq à Orly jeudi, en raison d'une grève de contrôleurs aériens dans le cadre de la journée de mobilisation contre la réforme des retraites.

"Les compagnies aériennes doivent réduire de 20% leur programme de vols initialement prévus à l'aéroport de Paris-Orly de 5h00 à 22h30 le 19 janvier", selon une "notice pour les missions aériennes" (NOTAM) publiée mardi après-midi par la DGAC.

Celle-ci, dans un communiqué diffusé dans la foulée, a souligné qu'"un préavis de grève national interprofessionnel dans l'ensemble de la fonction publique et le secteur privé a été déposé par plusieurs organisations syndicales pour la journée du jeudi 19 janvier 2023, en France métropolitaine et outre-mer. Ce préavis a été relayé par plusieurs syndicats représentatifs des contrôleurs aériens".

Les vols vers l'Outre-mer pas concernés

Les vols vers l'Outre-mer, nombreux au départ d'Orly, ne sont pas concernés par les annulations, au nom de la continuité territoriale. La DGAC ajoute qu'"en dépit de ces mesures préventives, des perturbations et des retards sont néanmoins à prévoir".

Ces annulations préventives ne préjugent en effet pas de l'étendue des perturbations des mouvements d'avions jeudi, car les compagnies elles-mêmes pourraient être touchées par des arrêts de travail, et doivent communiquer séparément leurs prévisions.

"La DGAC appliquera les dispositions du service minimum dans les centres en route de la navigation aérienne (CRNA) et dans les service de navigation aérienne des aéroports où les dispositions réglementaires le permettent", a précisé l'administration.

Enfin, "la DGAC invite les passagers qui le peuvent à reporter leur voyage et à s'informer auprès de leur compagnie aérienne pour connaître l'état de leur vol", selon son communiqué.

G.D. avec AFP