RMC

Grève dans les transports: dédommagements, remboursements... Mode d'emploi

Après une mobilisation massive jeudi, la grève se poursuit vendredi notamment dans les transports, alors que les syndicats opposés à la réforme des retraites. Qui pourra prétendre à un remboursement après la grève des transports? Explications.

Le mouvement de grève est reconduit à la RATP, la SNCF annule 90% des TGV et 70% des TER aujourd'hui. 

Est-ce que les passagers pénalisés par la grève des transports peuvent être indemnisés?

Si vous avez subi une annulation ou la suppression de votre train, qu’il s’agisse d’un TGV, d’un Intercités ou d’un TER, la réponse est oui.

Vous avez jusqu’à lundi inclus pour échanger ou vous faire rembourser votre billet. Tout cela sans frais, même si votre titre était non remboursable. Evidemment, votre retour aussi car il devient inutilisable.

Il faut vous rendre sur internet, sur le site de la SNCF ou de la région de votre TER. Ou au guichet pour les plus patients.

Pour ce qui est des abonnements, vous pouvez demander à être remboursé, ou à ce qu’il soit prolongé du nombre de jours pendant lesquels vous n’avez pas pu l’utiliser.

Est-ce que ça fonctionne aussi pour les vols annulés ?

Tout dépend de votre compagnie. Par exemple Easyjet: la compagnie a annulé plus de 230 vols hier, et annoncé que ses passagers allaient être remboursés, ou qu’ils pouvaient modifier la date de leur vol gratuitement, directement sur internet.

Le site d’Air France indique aussi que vous pouvez vous faire rembourser si votre vol est annulé, ou reporter votre voyage gratuitement.

Chez Lufthansa, pas encore de vols annulés, mais ça ne saurait tarder selon la direction qui prévoit aussi de rembourser les voyageurs lésés.

C'est donc à la discrétion des compagnies: la réglementation européenne elle ne les oblige pas à vous indemniser, puisque la grève n'est pas de leur fait.

Et si certains ont dû engager des frais supplémentaires à cause de ces annulations de vol ou de train?

Là, vous allez les payer de votre poche. Qu’il s’agisse d’une location de voiture, d’une nuit d’hôtel, d’un taxi et même d’un repas supplémentaire, tout est à votre charge puisque la grève n’est ni due à la SNCF, ni à Air France…

Ouigo a déjà annoncé qu’il ne prendrait pas en charge les frais annexes.

Il y a bien eu une décision exceptionnelle en octobre: la SNCF a remboursé aux passagers lésés les frais de transports, de repas et d'hébergement d'après l'association 60 millions de consommateurs. Dans tous les cas, conservez bien toutes les preuves de votre préjudice.

La rédaction de RMC