RMC

Hervé Maurey, sénateur UDI: "La SNCF est une vieille dame ankylosée qui ne fait aucun effort"

Le sénateur UDI Hervé Maurey est persuadé que l'ouverture à la concurrence, comme dans d'autres domaines, permettra de baisser le coût des billets et d'améliorer le service.

La réforme de la SNCF s'approche à grands pas. Ce mercredi matin le projet de loi autorisant le gouvernement à légiférer par ordonnances pour lancer sa réforme sera présenté en conseil des ministres.

Le texte sera succint : il listera les thèmes de la réforme et le périmètre des ordonnances. Ouverture à la concurrence, transformation de la SNCF en société nationale à capitaux publics et suppression du statut de cheminot pour les nouvelles recrues sont au programme.

Le sénateur UDI Hervé Maurey affirme que le recours aux ordonnances est une "erreur" mais qu'il faut bien ouvrir le transport ferroviaire à la concurrence.

"Quel que soit le secteur, la concurrence permet d'améliorer la qualité du service. Je suis prêt à prendre le pari. On a souvent des trains sales, des trains vétustes, des trains pas chauffés, des trains en retard... Ce n'est pas moi qui le dit c'est les usagers." 

"Quand vous êtes en situation de monopole vous êtes totalement ankylosés"

"Dès lors que vous boostez grâce à l'ouverture à la concurrence, tout le monde essaie de s'améliorer. Quand vous êtes en situation de monopole vous êtes totalement ankylosés", assure-t-il.

Hervé Maurey est ainsi persuadé que les entreprises ferroviaires proposeront plus de services et qu'ensuite les régions pourront faire un choix éclairé en ce qui concerne les TER.

J.A. avec Bourdin direct