RMC

Portiques anti-fraude: "la SNCF ferait mieux d’améliorer sa qualité de service"

Des portiques automatiques sont opérationnels depuis ce mardi à la gare Montparnasse, à Paris. Le but: contrôler les billets avant d’entrer sur le quai et ainsi lutter contre la fraude. Une mauvaise idée pour Bruno Gazeau, président de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports. Il témoigne pour RMC.fr.

Bruno Gazeau, président de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports depuis 2015:

"C’est dissuasif. Il faut qu’il y ait un maximum de gens qui prennent le train et c’est dommage de mettre des barrières entre les usagers et le TGV. On met des barrières aux trains pour imiter l’avion. Ce n’est pas une bonne chose.

Ça oblige les gens à se rendre plus tôt dans la gare parce qu’il faut passer ce barrage et c’est pénalisant pour ceux qui viennent avec des enfants, avec de la famille, pour les départs en vacances... Cela les empêche d’aller au-delà de la barrière avec eux.

"Elles ne lisent pas les cartes de réduction"

La SNCF dit que ça ne va pas créer de bouchons mais je pense que pendant les jours d’affluence, aux heures de pointe, ça bouchonnera forcément. Il faut le temps que la machine réagisse et lise les billets. Les gens qui prennent habituellement le train arrivent au dernier moment. Et ils peuvent changer leur billet pour celui d’avant ou d’après. Là, il faudra aller voir le contrôleur et ils risquent de rater leur train avant de passer à la machine. Ce n'est pas pratique non plus pour les professionnels, qui seront obligés de venir un quart d’heure plus tôt pour passer la barrière.

En plus, ces machines ne lisent pas les cartes de réduction et ne contrôlent qu’une partie du billet. Elles vérifient que vous avez un billet et qu’il est correct. Quand c’est un contrôleur, il vous demande votre carte de réduction et ensuite il regarde si elle est valide et si c’est bien vous qui êtes sur la photo. Là, je crains que ça ne crée un autre type de fraude. Il faut un deuxième contrôle derrière.

"La SNCF ferait mieux d’améliorer sa qualité de service"

La SNCF ferait mieux d’améliorer sa qualité de service, l’accueil de ses clients, faire en sorte que les trains soient à l’heure. S’il y a plus de gens qui prennent le train, la SNCF gagnerait d’ailleurs plus d’argent.

Pour les usagers, on a supprimé tous les horaires papiers, pensant que tout le monde avait accès à Internet pour les consulter. Nous considérons qu’il y a 30% des gens qui ne peuvent pas aller sur Internet et n’ont pas accès aux horaires. Quand vous êtes en vacances, vous n'y avez souvent pas accès et quand c'est le cas, vous n’avez pas forcément de réseau. C’est quand même bien de trouver les horaires dans les gares sous forme d'impression papier. Mais il paraît que ça coûte cher, donc on ne le fait plus."

Propos recueillis par Julie Breon