RMC

Pourquoi faut-il changer régulièrement son liquide de frein?

Ce dimanche, notre expert auto Jean-Luc Moreau vous explique à quoi sert de changer le liquide de frein. C'est notre bon plan sécurité du jour.

De par sa composition, le liquide de frein absorbe l’humidité de l’air ce qui a pour conséquence d’abaisser son point d’ébullition dans des proportions importantes. Par exemple, un liquide de frein neuf, répondant à la norme DOT 4 a un point d’ébullition à 230 °C. Le même liquide avec 3 % d’eau va bouillir à 165 °C.

Pour le freinage, ça change tout! Si vous êtes dans une descente de col par exemple, vos freins vont beaucoup chauffer. Largement au-dessus de 100 °C. Si votre liquide de frein est trop vieux il va entrer en ébullition, c’est-à-dire libérer du gaz. Or le gaz, contrairement à un liquide, est compressible, ce qui va annuler l’action de la commande hydraulique de freinage.

Pour savoir quand le changer, fiez-vous à la couleur

C’est pour cela que la pédale de frein devient parfois molle dans les longues descentes. Cela vous oblige à pomper pour freiner. À la limite, la pédale peut même se retrouver au plancher et vous n’avez plus de frein.

Pour savoir si le liquide de frein est encore en bon état, il faut d’abord se pencher sur sa couleur. S’il prend une teinte marron, c’est qu’il est usé. Sa couleur vient des fines particules de rouille qu’il transporte. Car un liquide saturé d’humidité va provoquer la corrosion du circuit de freinage. Or, ces fines particules de rouille risquent de provoquer le grippage de la pompe d’ABS. Un organe qui coûte au bas mot 1.000 euros. Les mécaniciens ont aussi de petits appareils qui mesurent le taux d’humidité du liquide de frein. L’opération prend moins d’une minute.

Un coût de 60 euros

Quand le liquide de frein est saturé en humidité, il faut tout simplement le remplacer. Les constructeurs préconisent en général de le remplacer systématiquement au bout de 2 ans ou 50.000 km. Il peut durer plus longtemps mais c’est un risque. Aujourd’hui, le remplacement peut se faire en centre auto pour environ 60 euros.

Les liquides de frein ne sont pas tous les mêmes. Ils répondent à différentes normes américaines DOT, simplement parce que c’est la société américaine Lockheed qui a inventé le liquide de frein. Les plus répandus sont synthétiques à base de glycol afin de ne pas être corrosif pour les joints en caoutchouc des étriers et des cylindres de frein. Ce sont des liquides DOT3, DOT4 ou DOT5.1. Il y a aussi des liquides à base de silicone qui sont plus chères mais insensibles à l’humidité. On peut les utiliser par exemple dans les véhicules de collection qui ne roulent que rarement.

Jean-Luc Moreau (avec P.B.)