RMC

Prix des carburants: l'appel au gouvernement pour "baisser les taxes"

La hausse continue des prix des carburants pose problème dans les départements ruraux, dont les habitants ne peuvent se passer de leur voiture. Reportage RMC à Sens, dans l'Yonne.

Les prix des carburants toujours en hausse dans les stations-services françaises... Avec une hausse moyenne de 1,5 centimes le litre. Le gazole, carburant le plus vendu en France avec environ 80% des volumes, est lui en hausse hebdomadaire de 1,47 centimes. Il s'affiche en moyenne à 1,44 euros maintenant. Il faut remonter à 2012 pour retrouver des tarifs similaires dans les stations-services.

Dans l'Yonne, le gazole a augmenté en moyenne de 20% entre juin 2017 et mai 2018 (relevés effectués par l'Yonne Républicaine). Une inflation qui pèse sur les ménages dépendants à leur voiture pour leurs déplacements dans ce département majoritairement rural. RMC s'est rendu à Sens, où le litre de gazole s'affiche à 1,41 euros.

"On limite les déplacements"

Pour Sandrine qui habite un petit village en bordure de Sens, la facture commence à être lourde. "On le sent sur le budget, du coup on fait attention de ne pas trop rouler, on limite les déplacements pour que ça coûte le moins possible. Je ne vais pas rentrer chez moi le midi, par exemple". Joachim, plombier, roule beaucoup pour intervenir chez ses clients. Il voit ses frais exploser. "Je suis à 118 euros le plein, alors qu'avant j'étais à 90 euros. Ça fait un budget par an ! Du coup j'augmente le prix horaire pour mes clients, je suis obligé. Malheureusement, on subit, on n'a pas le choix".

"Que le gouvernement en tire les conclusions"

Maire Les Républicains de la commune et présidente de l'agglomération, Marie-Louise Fort demande au gouvernement une pause dans l'augmentation des taxes sur les carburants. "On a beau être une ville moyenne, autour de mon agglomération il y a 27 communes très rurales, et les habitants ont donc besoin de voiture pour tout faire: aller au travail, faire les courses. Il faudrait que le gouvernement en prenne conscience et en tire les conclusions". Les taxes représentent aujourd'hui 70% du prix de gazole. Mais la hausse des prix est également dû à la hausse continue des marges des distributeurs, alerte sur RMC l'association de consommateurs CLCV.

P. G. avec Nicolas Roppert