RMC

"Si on ne se bouge pas le cul on y arrivera pas!": la Corse coupée du continent après le passage de la tempête Fabien

La Corse est coupée du reste du continent après le passage de la tempête Fabien. Les liaisons aériennes et maritimes sont extrêmement perturbées alors que l'aéroport d'Ajaccio, sous l'eau, est fermé jusqu'à nouvel ordre.

D'importantes précipitations et des vents "exceptionnellement violents" ont touché la Corse dimanche selon Météo France qui a relevé des rafales à 170 km/h à Bastia, et jusqu'à 206 km/h au Cap Sagro en Haute-Corse. Le trafic des ferry qui effectuent la traversée entre le continent et la Corse doit reprendre aujourd'hui, tout comme celui des trains qui devrait reprendre progressivement dans l'après-midi.

L'Île de beauté reste pour l'instant coupée du continent. Corentin étudiant à Corte ne sait pas si il va pouvoir rejoindre sa famille en Champagne-Ardenne: "Je devais partir d’Ajaccio du coup je ne sais pas de quel aéroport je vais partir. Normalement il va y avoir des navettes si la route le permet et il faudra que je m’organise et même pour y aller cela va être compliqué. Si je ne peux pas tant pis", relativise-t-il au micro de RMC.

Une période importante pour ces voyageurs qui veulent retrouver leur famille. Alors ils s'informent, chacun de leur côté, avec les moyens du bord comme Alexia, qui habite à Paris, et veut aller en Corse, rejoindre sa famille. Après avoir passé plus d'une heure au téléphone avec Air France, elle a pris les devants et s'est rendue directement à l'aéroport de Roissy.

"Au standard ils ne sont pas au courant de ce qui se passe à terre"

"Si vous pouvez aller dans les aéroports il faut y aller. C’est beaucoup plus simple que de les appeler parce qu’au standard ils ne sont pas au courant de ce qui se passe à terre. Si on ne se bouge pas le cul on y arrivera pas ! Il faut aller chercher l’info et se déplacer dans les aéroports mais au moins vous avez l’info. Quand on nous dit au téléphone qu’on aura pas d’avion avant le 25-26-27 comment on réagit ? qu’est-ce qu’on fait!", lance-t-elle.

Air Corsica organise aujourd'hui un pont aérien à l'aéroport de Bastia et doit mettre en place des vols supplémentaires avec 51 avions supplémentaires soit 7200 sièges pour les passagers qui n'ont pas pu partir d'Ajaccio. L'aéroport de la préfecture de Corse-du-Sud reste fermé lundi. Sa piste a été inondé dès samedi et n'est toujours pas opérationnelle. Côté routes, dimanche soir 6 départementales étaient encore coupées au centre de l'Île dans les environs d'Ajaccio.

Rémy Ink (avec Guillaume Dussourt)