RMC

En 2018, 98% des 18-24 ans étaient équipés d’un smartphone

INFORMATION RMC - Une étude du Crédoc montre qu'en quelques années, les Français se sont massivement équipés en smartphones. 75% de la population totale en possédait un en 2018.

La population en France, aujourd’hui, est de plus en plus connectée. Selon une nouvelle enquête du Crédoc, le centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie, le taux d’équipement en smartphone a bondi en moins de dix ans. 

En 2011, 17% de la population totale possédait un smartphone contre 75% en 2018. Et c’est bien sûr chez les jeunes que cela s’observe le plus puisque 98% des 18-24 ans étaient en 2018 équipés d’un smartphone selon le Crédoc.

Aujourd’hui 89% des Français se déclarent internautes et 80% utilisent internet au quotidien, pour se déplacer, pour consommer, pour se former. Mais on observe quand même un plafonnement de certaines pratiques. Par exemple: le recours à Internet pour accomplir des démarches administratives est en recul de 2 points en 2018 par rapport à 2017, et la participation aux réseaux sociaux stagne. 

Les jeunes notamment sont de moins en moins nombreux à s’inscrire à un réseau social: -8 points pour les 12-17 ans, -3 points pour les 18-25 ans. Concernant les achats en ligne, là on constate une baisse de 2 points. Évidemment ceux qui continuent d’acheter sur internet le font par contre plus souvent. 

Méfiance des réseaux sociaux

Mais on voit bien dans ces chiffres une certaine méfiance des Français qui commencent à se détourner notamment des réseaux sociaux et des sites de e-commerce et c’est sans doute lié aux différents scandales sur la protection des données qui ont récemment impliqué notamment Facebook. 

En même temps de nouveaux usages d’internet se développent.

Dans le domaine de la santé par exemple, on constate un essor des plateformes de rendez-vous en ligne comme Doctolib, ou encore la consultation de sites internet comme Doctissimo. 

Au total, 50% des Français utilisent internet pour rechercher des informations sur leur santé ou celle d’un proche, et 63% se disent prêts à utiliser internet pour contrôler leur état de santé, transmettre des informations de santé à leurs médecins ou améliorer leurs habitudes de vie. 

Internet, un lieu d'expression

Mais le web permet surtout à chacun d’exprimer son opinion. On l’a vu avec le mouvement des "gilets jaunes" qui a débuté sur internet avant de s’exporter sur les ronds-points. 

Enfin, les loisirs numériques évoluent aussi à vitesse grand V. Par exemple 13% des 15-24 ans ont écouté récemment des "artistes virtuels", qui n’existent pas. 

Un phénomène lié au développement d’application de synthèse vocale qui permet à tout un chacun de créer sa propre chanson et de la mettre dans la bouche de ces artistes virtuels. Un jeune sur trois déclare également avoir regardé des vidéos de joueurs de jeux vidéo filmant leur propre partie. 

Marie Dupin (avec Guillaume Descours)