"On ne peut qu'être solidaires": les patients réagissent au mouvement de grève qui touche les urgences

"On ne peut qu'être solidaires": les patients réagissent au mouvement de grève qui touche les urgences
 

Après trois mois de grève, les urgentistes sont appelés à se rassembler, ce jeudi après-midi, Paris. Le personnel ne s'estime pas entendu par le gouvernement, malgré leurs avertissements, répétés, sur le manque de moyens sur la mise en danger des patients. Mais qu'en pense-t-on du côté des patients?

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire