RMC

Intachables, connectés... les super textiles du futur

"C'EST CA LE PROGRES" - Des "super textiles" qui vont s’inviter dans nos garde-robes dans les années qui viennent... A quoi ça va ressembler?

On va bientôt donner à nos chemises ou à nos pantalons des super pouvoirs qu’ils n’avaient pas jusqu’à présent. Commençons par un truc tout bête, une chemise complètement intachable. La jolie tâche de confiture de framboises juste avant de partir au bureau ou le café avant d’aller à l’antenne, plus de problème.

C’est une start-up qui s’appelle “Induo”, basée au Centre européen des textiles innovants, à Roubaix, qui l’a mise au point. Tout ce qui tâche va glisser sur ce tissu comme de l’eau sur de la toile cirée. Sauf que ce n’est pas de la toile, c’est bien du coton, une fibre tissée d’une manière spéciale et traitée au moment du tissage et du filage par un revêtement spécial, hydrophobe et oléophobe.

Concrètement, les liquides et les matières graisseuses vont glisser à la surface, le thé, le café… C’est redoutable. Vous allez me dire, comment on lave cette chemise si l’eau ne pénètre pas ? En fait, si, à partir d’un certain niveau de pression, typiquement dans un tambour de machine à laver, l’eau et la lessive entrent dans le tissu.

Deuxième particularité de cette chemise, elle est anti-transpirante. Elle laisse s’évacuer la transpiration. Pas d’auréoles sous les bras, pas d’odeurs non plus. En théorie, on peut la porter 15 jours de suite. Ce n’est pas le genre de chemise que vous trouverez dans les grandes enseignes de prêt-à-porter, ce sont des textiles plutôt haut de gamme, il faut compter 30% de plus par rapport à une chemise “normale”.

Autre “super pouvoir”, des vêtements qui génèrent de l’électricité

Des fibres piézoélectriques, qui vont transformer nos mouvements en petites quantités d’électricité quand on balance les bras ou quand on marche. La distorsion des fibres va générer de l’énergie pour recharger son smartphone, pourquoi pas, mais aussi pour alimenter des petits capteurs électroniques, qu’on pourrait intégrer dans les vêtements de demain pour leur donner toutes sortes de fonctionnalités. Suivi de certains indicateurs liés à la santé ou encore dans le milieu professionnel, des capteurs qui analysent les mouvements réalisés par un technicien dans une usine par exemple, pour en mesurer la pénibilité.

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: des montres et bracelets connectés à la rescousse

Ou même des vêtements capables de réagir à nos émotions, par exemple de devenir transparents si l’on commence à mentir.

Une bonne idée pour les interviews politiques. Demandez-leur de porter les vêtements de ce designer néerlandais, qui deviennent transparents quand vous mentez. Des puces électroniques qui vont analyser les battements de cœur et plus vous êtes en situation de stress, plus le vêtement va devenir transparent.

Pour l’instant, c’est une robe, mais son créateur est en train de travailler sur un costume pour homme sur le même modèle. Un exemple parmi d’autres de ces vêtements, dont la couleur pourrait aussi s’adapter à notre humeur du moment.

Anthony Morel