RMC

Les pneus de SUV dégonflés: "C'est de la mise en danger de la vie d’autrui"

Plusieurs véhicules de type SUV ont été la cible du collectif "Les dégonfleurs de pneus", à Meudon (Hauts-de-Seine). Des actes que dénonce, ce vendredi dans "Estelle Midi" sur RMC et RMC Story, le chroniqueur Thierry Moreau.

Le phénomène n’est pas nouveau, mais il a tendance à s’amplifier. Des militants écologistes ont pris l’habitude de dégonfler les pneus des SUV, ces véhicules assez imposants et polluants. Ça a notamment été le cas à Meudon, comme l’a révélé BFMTV ce vendredi.

Plusieurs habitants ont retrouvé leurs véhicules avec un ou plusieurs pneus dégonflés avec un mot sur leur pare-brise. “Nous avons dégonflé un ou plusieurs de vos pneus, ne le prenez pas personnellement, vous n’êtes pas la cible, c’est votre véhicule. Conduire un véhicule de cette taille dans une ville est particulièrement néfaste”, peut-on lire.

Les actes ne sont pas forcément isolés. En effet, un collectif baptisé “Les dégonfleurs de pneus” revendique ces actions. Des actes que Thierry Moreau n’hésite pas à qualifier "d'extrêmement choquants”.

“D’abord, c’est dangereux. Si le pneu n’est pas bien dégonflé, que le type prend sa voiture et qu’il a un accident, c’est dangereux. Ça s'appelle la mise en danger de la vie d’autrui et si moi on me le fait, je déposerai plainte. La deuxième chose, c’est que c’est contre-productif. Quand on veut amener une population dans un projet de transition écologique, il faut que tout le monde y aille. Stigmatiser une partie de la population, c’est bête, c’est stupide. Et c’est d’autant plus bête que quand ils dégonflent un SUV moderne, ils s'attaquent à un véhicule qui polluent moins que la petite 208 diesel qui est juste à côté et qui pollue beaucoup plus”, affirme-t-il dans “Estelle Midi” ce vendredi sur RMC et RMC Story.

Vers un "terrorisme" écolo?

Et selon lui, avec ces actes, qui de prime abord peuvent paraître inutiles et bêtes, c’est un premier pas vers “l’éco-terrorisme”.

“Pour l’instant, ils dégonflent les pneus. Demain, ils les crèveront, ils rayeront les voitures… Je rappelle que dans l’histoire, il y a eu quatre vagues de terrorisme: le terrorisme anarchiste, le terrorisme anti-colonial, le terrorisme de l’ultra-gauche, et ça s’est terminé aujourd’hui par un terrorisme religieux. La cinquième vague, expliquent des spécialistes du terrorisme, ce sera un terrorisme écolo”, ajoute-t-il.

Le 28 juillet, le groupe a notamment revendiqué sur Twitter le dégonflage de "35 tanks” (les SUV) dans une ville de l'Ouest de la France.

Guillaume Descours