RMC

Prix des carburants: ces apps pour faire baisser la facture

Alors que les prix à la pompe explosent, il y a quelques innovations pour faire durer un plein d’essence plus longtemps grâce à son smartphone.

Comment faire baisser sa facture d’essence ? Des applications vont vous servir de coach de conduite afin de consommer moins. On peut citer Geco. On commence par paramétrer son véhicule dans l’application : marque, puissance, nombre de passagers… Tout ça a une influence sur la consommation. Et ensuite, on va utiliser l’accéléromètre et le gyroscope du smartphone pour analyser en temps réel la douceur de l’accélération ou du freinage, le maintien d’une vitesse constante… Bref, tout ce qui peut vous faire conduire de manière plus efficiente en termes de consommation. Comme souvent, ces applications misent sur la gamification : transformer ça en une sorte de jeu vidéo. On va avoir un score d’efficacité, on va se comparer avec les autres automobilistes avec un classement…

Une autre appli affiche carrément un verre d’eau à l’écran : le but est d’avoir la conduite la plus souple possible pour que pas une goutte d’eau ne déborde ! Le problème, c’est que les données récoltées par le smartphone restent limitées… L’étape d’après, ce sont des startups (comme le Français Akolyt, récemment racheté par Continental, ou encore WeNow, qui équipe les flottes d’entreprise) qui travaillent sur des boîtiers connectés qu’on va brancher derrière le volant, à la prise diagnostic. Le boitier va récupérer tout un tas de données sur vos habitudes de conduite, la façon dont vous accélérez, dont vous passez les vitesses, dont vous prenez les virages… Et à partir de ces informations, une appli va vous donner des conseils en temps réel. Des choses toutes bêtes : par exemple, vous dire pile au bon moment qu’il est temps de passer à la vitesse supérieure pour optimiser la consommation ou vous indiquer que vous prenez des virages trop serrés… Tout ça, ce sont des petites choses, mais au fil des kilomètres, ça permet d’économiser jusqu’à 30% de carburant.

>> Tous les podcasts d'Anthony Morel sur RMC

Attention aux arnaques

Il y a aussi plein applications pour faire le plein à moindre coût. Elles s’appellent Essence, Gasoil Now, Zagaz, Mobicarbu… Et puis un site gouvernemental aussi : prix-carburants.gouv.fr. A chaque fois, le principe est à peu près le même : des applications qui vont vous géolocaliser en utilisant le GPS du téléphone et qui vont vous indiquer en temps réel les stations les plus proches et surtout les moins chères. Avec Gasoil Now, on sélectionne la ville de Nantes, on voit s’afficher des petits logos qui correspondent aux différents types de station, Total, Leclerc, Esso… Et à chaque fois, on a un petit marqueur : vert, orange ou rouge en fonction des prix. On a aussi la date à laquelle les informations ont été mises à jour. Normalement, ça se fait en temps réel. Ce qui est intéressant, c’est qu’avec certaines de ces applications -comme Essence par exemple- ce sont les utilisateurs eux-mêmes qui vont renseigner et mettre à jour la carte en temps réel. Une sorte de Waze pour les stations-service.

On trouve aussi sur le marché des "économiseurs de carburant". Mais attention, arnaque… On en trouve plein sur le marché, des pubs sur internet qui promettent des économies de carburant de l’ordre de 30%… Des boîtiers qui coûtent quelques centaines d’euros qu’on place au niveau de l’admission du carburant, qui vont soit "magnétiser" le carburant avec un système d’aimants, ce qui va faciliter la combustion dans le moteur, ou bien produire de l’hydrogène, qui va se mélanger au carburant habituel, censé améliorer le rendement et la consommation… Plus de performance, baisse du niveau sonore du moteur, augmentation de sa longévité… Sur le papier, ça fait rêver. Sauf qu’il n’y a aucune étude scientifique sérieuse qui valide le fait que ça fonctionnerait. Donc méfiance… D’autant que l’installation de ce genre de dispositif annule la garantie moteur. La fausse bonne idée par excellence.

Anthony Morel