RMC

Benjamin Castaldi: "Cyril Hanouna dérange parce qu'il a cinq millions de followers sur Twitter"

Touche Pas à Mon Poste, l’émission vedette de C8, a suscité de nombreuses polémiques la saison dernière. Alors que la rentrée approche, Benjamin Castaldi, chroniqueur de l’émission, était l’invité des Grandes Gueules ce lundi.

La saison dernière, Touche Pas à Mon Poste (TPMP), l’émission phare de C8, a défrayé la chronique à de nombreuses reprises. Au coeur de plusieurs polémiques, privée de revenus publicitaires et condamnée à une amende de trois millions d’euros par le CSA, TPMP a connu une année chaotique. Benjamin Castaldi, chroniqueur de l’émission, s’est plaint dans les Grandes Gueules du traitement réservé à l’émission.

"Il dérange car il fait une télévision pour tout le monde"

Pour lui, Cyril Hanouna est victime d’un acharnement médiatique en raison de ses résultats d’audience. "Cyril Hanouna dérange car il fait une télévision pour tout le monde, accessible, qui a le mérite de divertir et il n’a pas d’autre prétention que ça. Il dérange aussi car il a une base de 5 millions de fans sur Twitter et que chaque soir il fait entre 1 et 1,4 millions de téléspectateurs."

Benjamin Castaldi se plaint également du traitement réservé à ceux qui gagnent bien leur vie.

"Tout le monde s’énerve parce que les gens gagnent du fric. Cyril Hanouna a, certes, un contrat à 250 millions d’euros, mais il fait bosser une cinquantaine de personnes, il crée des émissions, il utilise des studios... Effectivement il fait une marge correcte mais aux Etats-Unis, si vous avez une belle bagnole, on vous demande comment vous avez fait pour la payer tandis qu’en France, on vous demande à qui vous avez volé le pognon. Il y a des gens qui gagnent de l’argent, c’est comme ça. Et ceux qui gagnent de l’argent permettent à d’autres d’en gagner aussi."

"Cyril se fait frapper de partout"

Enfin, l’ancien animateur de TF1 peste contre les nombreuses polémiques dont l’émission a été victime l’an dernier.

"Tout est polémique. On ne peut rien dire, on ne peut rien faire, il y aura toujours quelqu’un pour dire que vous êtes un 'gros con'. J’ai fait une pub pour les réseaux sociaux avec Loana que tout le monde a un peu laissé et on a eu l’opportunité de faire une pub où elle a gagné un peu d’argent. On a fait un clin d’œil sur le fait qu’elle ait un peu pris d’embonpoint et que 10 ans après elle retournait dans un jacuzzi. C’était une blague, du second degré, et qu’est-ce qu’on a pris dans la figure! Résultat, je ne vais plus rien faire. Ça ne me rapporte que des emmerdes et pas d’oseille et j’en ai marre de devoir me justifier", critique-t-il.

"Alors parfois il y a des dérapages, il m’est arrivé de dire des grosses conneries, et j’étais le premier à m’en excuser. Mais tout est polémique et Cyril, qui est une tête de pont, se fait frapper de partout."
Les GG (avec Tom Masson)