RMC

Bientôt retraité, il cède son cabinet médical gratuitement: "Je n'ai pas eu un seul candidat de l'hexagone"

A 67 ans, Patrick Laine, médecin à Saulnot en Haute-Saône cherche un successeur depuis un an et demi. Malgré toutes ses démarches, ses recherches restent vaines.

Cabinet médical cherche repreneur. Coût: zéro euro. Patrick Laine, 67 ans, s'est résolu à céder gracieusement son cabinet médical de Saulnot en Haute-Saône. Sans succès. Cela fait un an et demi qu'il cherche son successeur. Il a d'abord mis une annonce sur Le Bon Coin, avant de le proposer gratuitement.

"Je n'ai toujours pas trouvé de successeur. J'ai eu un appel d'un médecin algérien mais ça ne peut pas aboutir parce qu'il faut qu'il fasse trois ans de stage en hôpital pour obtenir une équivalence pour avoir le droit d'exercer en libéral. Je suis navré, mais depuis un an et demi, je n'ai pas eu un seul candidat de l'hexagone", a-t-il déploré chez les GG.

"Le jour où je m'en vais, ce sera un désert médical"

Saulnot, village de 800 habitants, n'est "pourtant pas un bled", estime-t-il, mais il voit peut-être un problème "générationnel". Et de rappeler que le futur médecin ne manquera pas de patients: Patrick Laine réalise touche en effet un salaire net de 12.000 euros par mois pour 12 à 15 heures de travail par jour (pour un chiffre d'affaires de 30.000 euros par mois).

En attendant, médecin désespère: "J'ai mis une annonce dans toutes les facs de l'hexagone. J'ai fait toutes les démarches possibles. J'ai payé un cabinet de recrutement. Le jour où je m'en vais, ce sera un désert médical".

P.B.