RMC

Bigard "intéressé" par une candidature pour 2022: "Ça en dit long sur l’état de notre société"

La possible candidature de Jean-Marie Bigard à la présidentielle est-elle sérieuse ? Les Grandes Gueules se sont posées la question. Pour Gilles-William Goldnadel, elle ne donne en tout cas pas une bonne image de notre société actuelle.

Imaginez-vous Jean-Marie Bigard président de la République ? Si l’idée parait saugrenue, l’humoriste envisagerait tout du moins une candidature pour 2022. Un horizon pas si lointain pour celui qui a récemment été appelé par Emmanuel Macron en personne.

Interrogé ce mercredi par BFMTV, Jean-Marie Bigard s'est dit "intéressé". Il explique que, "si ça pouvait aider le peuple à avoir une voix sincère, qui ne fait partie d’aucun parti politique, oui, ça pourrait me tenter".

"C’est assez ridicule"

Candidature farfelue, ou remake de Coluche en 1981 ? La Grande Gueule et avocat Gilles-William Goldnadel, ne voit pas en cette potentielle candidature et en cette possible popularité une bonne nouvelle pour nos personnalités politiques. "Ça en dit long sur l’état de la société et le fait que l’on soit assez désappointé par rapport aux prétendus élites. C’est certain", affirme-t-il.

Pour la "GG", "on n’est pas obligé de servir constamment de caisse de résonance par rapport aux ambitions des uns et des autres. C’est assez ridicule. Je me souviens qu’il avait fait des déclarations sur le 11 septembre qui n’étaient pas d’une très grande pertinence et devrait l’appeler à une certaine humilité".

"Coluche et Bigard ne boxent pas dans la même catégorie"

Gilles-William Goldnadel ne veut surtout pas que l’on compare une possible annonce de Jean-Marie Bigard à celle de Coluche il y a pratiquement 40 ans. "Coluche avait une liberté de penser, une originalité de formulation que Bigard n’a pas. Ils ne boxent pas dans la même catégorie".

Les Grandes Gueules (avec Maxime Trouleau)