RMC

Casse-tête logistique pour les européennes avec 33 listes: "De l'argent public balancé par les fenêtres"

Bulletins professions de foi, panneaux... Les Grandes Gueules sont revenues ce jeudi sur le casse-tête logistique provoqué par la participation de 33 listes aux élections européennes.

Les 33 listes de candidats aux élections européennes du 26 mai provoquent un casse-tête aux autorités en terme d'organisation. 33 listes c'est en effet 33 panneaux à installer dans les municipalités, 33 professions de foi à imprimer, 33 bulletins de vote... 

Les Grandes Gueules s'accordent à dire que le système doit évoluer et se moderniser pour éviter de gâcher de l'argent public (voir vidéo ci-dessus). C'est en effet "totalement dépassé" selon le fromager Johnny Blanc qui prend pour exemple les communes rurales où les panneaux sont quasi vides car les candidats des petites listes ne viennent même pas coller leurs affiches.

"Il faudrait un autre système avec de la diffusion numérique"

L’avocate Marie-Anne Soubré estime qu’il faudrait tout numériser pour remédier à cela.

"Là on est dans un gaspillage de fonds publics qui est monstrueux. En terme de budget d’organisation c’est de l’argent balancé par les fenêtres. Il faudrait un autre système avec de la diffusion numérique."

La professeur de français Fatima Aït-Bounoua regrette de son côté cet "émiettement inquiétant" dans la vie des partis politiques prenant pour exemple les nombreuses listes de gauche qui n'arrive pas à s'unir. 

James Abbott