RMC

Ce médecin alerte sur les suicides des personnels dans les hôpitaux publics sur RMC

Sabrina Ali Benali, auteure du livre La Révolte d’une Interne, estime notamment que les politiques sont déconnectés de la réalité de l'hôpital.

Le suicide des soignants à l’hôpital est un sujet majeur depuis quelques mois. Face à la multiplication des cas de suicide, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé vouloir lancer une commission d’enquête précisant que sur deux millions de soignants, il y aura toujours un risque.

Mais pour Sabrina Ali Benali, médecin et auteur du livre La Révolte d’une Interne qui sort ce jeudi, c’est surtout l’illustration de la politique du chiffre à l’hôpital et de l’aspect quelque peu déconnecté des responsable politiques.

"Je crois qu’il y a une forme de cynisme et surtout, ce qui revient le plus souvent dans les témoignages que les gens font sur ma page, c’est qu’ils parlent de gens hors-sol", explique-t-elle. 

Déconnecté de la réalité de l'hôpital

Mais le suicide n'est pas le seul problème qui touche actuellement l'hôpital. Manque de personnel, baisse des budgets. L'hôpital public fait actuellement face à une crise majeure qui n'est pas gérée de la bonne manière selon Sabrina Ali Benali. Elle prend l’exemple de l’hôpital du Rouvray qui était en grève.

"La directrice de l’Agence régionale de santé qui a dit ‘je viendrai sûrement voir comment c’est en vrai’. C’est hallucinant vous avez des gens qui dirigent vos hôpitaux et qui n’ont aucune idée de comment ça se passe", indique la médecin. 

Selon elle, actuellement à l’hôpital, ce sont "les chiffres vs la vie". Elle estime également que les dirigeants politiques sont déconnectés de la réalité de l’hôpital.

"Quand on gagne 10.000 euros par mois, qu’on passe toute sa vie dans les TGV en première, dans les avions et de rendez-vous en rendez-vous avec un verre de jus d’orange pressé tous les matins, on ne souffre pas de la même manière". 
Les Grandes Gueules (Avec G.D)