RMC

Écriture inclusive à l'école: "Cela devient illisible et incompréhensible"

Après la parution d'un manuel scolaire exclusivement en écriture inclusive, les Grandes Gueules réagissent. Pour Fatima Aït-Bounoua professeur de français dans un collège, l'écriture inclusive est "illisible et incompréhensible".

C'est une révolution dans le domaine de l'orthographe. Les éditions Hatier ont publié le premier manuel scolaire totalement en écriture inclusive. Cette écriture veut rétablir l'égalité entre les sexes dans le langage en ne faisant plus primer le masculin sur le féminin, en incluant les accords de genre en permanence et en les séparant par un point.

"Fausse ligne de division"

Pour Fatima Aït-Bounoua, membre des Grandes Gueules et professeur de Français dans un collège de banlieue parisienne, l'écriture inclusive rend presque illisible et incompréhensible la lecture.

"Comme femme et comme prof de français, je n’aime pas lorsque l’on fabrique de fausse ligne de division. On peut être féministe et accueillir l’écriture inclusive avec beaucoup de scepticisme. Pourquoi sceptique parce que oui des siècles d’inégalité ont façonné le langage, mais ce n’est pas l’écriture inclusive qui va réinstaurer une égalité réelle. Quand je regarde ce que ça donne, ça donne des mots boursouflés de lettres et ça devient illisible et incompréhensible".

Les interrogations des élèves

Fatima Aït-Bounoua admet qu'il faut en parler, et évoque les interrogations de ses élèves lorsqu'il est question d'accord de genre en orthographe.

"Je ne dis plus seulement le masculin l’emporte sur le féminin. J’explique. Souvent mes élèves filles me le disent 'Madame ce n’est pas juste'. Je leur réponds que la langue est une histoire et raconte cette histoire-là (…) Il y a un côté pédagogique. C’est devenu une convention sociale et je ne le présente plus comme la preuve dans la structure même de la France, comme la domination des hommes", assure-t-elle.

Pour elle, "Les féministes partent de l’idée qu’agir sur la langue, agit sur les constructions mentales".

Les Grandes Gueules