RMC

Eric Zemmour, Edouard Philippe... sur RMC, Michel Onfray donne son avis sur les possibles candidats à la présidentielle

Le philosophe affirme croire à une candidature des deux hommes. Mais selon, lui Eric Zemmour doit arriver à plus rassembler pour pouvoir prétendre à la présidentielle.

Si certains ont d’ores et déjà annoncé leur candidature pour l’élection présidentielle de 2022, d’autres sont très souvent cités comme potentiel prétendant. Il y a notamment parmi eux Eric Zemmour, figure du paysage médiatique français depuis déjà de nombreuses années. Un homme clivant, proche de l’extrême droite, mais qui pourrait avoir envie de se lancer lui-même dans l’arène politique.

C’est en tout cas ce qu’il a laissé sous-entendre ces dernières semaines, indiquant qu’il était peut-être temps.

>> A LIRE AUSSI - "Il peut être une espèce de Taubira pour Le Pen": une candidature de Zemmour peut-elle affaiblir le RN?

Pour le philosophe Michel Onfray, il faudra qu’Eric Zemmour ait un programme et qu’ils arrivent à parler et rassembler plus que ces supporters habituels.

"On s’est parlé récemment et je lui ai dit muscle ton bras gauche parce qu’il y a beaucoup de droite voire d’extrême droite dans tes propos, mais n’oublie pas qu’il y a les ‘gilets jaunes’, n’oublie pas qu’il y a le peuple. Parce qu’on ne peut pas se dire Bonapartiste, ce qui est son cas ou Gaulliste, comme c’est parfois son cas, sans considérer que c’est toute la France qu’il faut représenter et pas seulement une partie de la France. Il représente bien une partie sur le constat, et je suis d’accord avec lui, sur le souverainisme, la grandeur, l’histoire de France, qui ne peut pas être d’accord avec ça. Mais sur les propositions, c’est antisocial chez lui. Mais je pense qu’il travaille sur un programme", confie-t-il.

Edouard Philippe tenté?

Autre personnage politique dont le nom est très régulièrement cité en vue de la prochaine présidentielle, Edouard Philippe. L’ancien Premier ministre d’Emmanuel Macron qui a été remercié pendant la crise du covid, se fait discret depuis. L’actuel maire du Havre pourrait cependant être tenté de viser l’Elysée selon Michel Onfray.

“Il n’est pas impossible qu’il lance sa campagne en septembre. Edouard Philippe, c’est la même politique qu’Emmanuel Macron. Mais s’il y va, tout le monde va aller derrière lui parce qu’il est digne, parce qu’il n’a pas de casseroles. On ne l’a jamais vu faire du jogging en short ou dire casse-toi, tu pues, ou t’as qu’à traverser la rue pour trouver du boulot. C’est peut-être de la communication avec un homme digne, plutôt que quelqu’un qui nous représente si mal”, assure-t-il.

Il précise tout de même qu’en cas de candidature d’Edouard Philippe, il ne voterait pas pour lui.

Guillaume Descours