RMC

Fièvre, gastro: les trois conseils du docteur Jimmy Mohamed pour rassurer les jeunes parents

Jimmy Mohamed, médecin généraliste et ancien membre des Grandes Gueules était invité de l’émission ce mercredi 20 février pour promouvoir son livre, "En attendant docteur: toute les réponses pour les parents qui s'inquiètent" (Ed. Flammarion).

"Mon enfant a de la fièvre comment faire?": qui n'a pas déjà consulté internet pour trouver la réponse à cette question de base et se rassurer. C’est à toutes ces interrogations qui angoissent considérablement les parents, que tente de répondre le livre de Jimmy Mohamed.

Les Grandes Gueules ont donc profité de la venue du médecin pour le questionner sur les choses à faire ou à ne pas faire quand un enfant est malade.

"On ne prend pas un bain frais lorsqu'un enfant a de la fièvre"

La fièvre par exemple, fait partie des angoisses les plus récurrentes chez les parents car le symptôme est souvent mal compris: "Des parents me disent qu’à 37,5 degrés, l’enfant fait de la fièvre ou à l’inverse qu’à 38,2 degrés ça n’en est pas. La fièvre c’est 38 degrés".

"On ne prend pas un bain frais lorsqu'un enfant a de la fièvre. Quand un enfant a de la fièvre trois choses simples sont à faire, le faire boire, le découvrir mais pas trop. Souvent les parents le mettent tout nu mais l’enfant ne sera pas à l’aise. Troisième chose, c’est aérer la pièce. Tout le reste, ce sont des idées reçues et c’est parfois mal toléré".

Autre conseil si votre enfant souffre d’une gastro-entérite: "Donner du soda, Coca Cola, Fanta ou autres, ne sert strictement à rien", affirme Jimmy Mohamed.

"Je leur demande où ils ont vu ça et la réponse est: internet"

Et enfin, ne pas croire toutes les réponses trouvées sur internet: "Il faut faire de la pédagogie".

"Quand les parents me disent, j’ai vérifié, il a mal à la tête, il a la nuque qui est souple. Je leur demande où ils ont vu ça et la réponse est: internet. Donc je leur dis la nuque souple voilà comment on le fait et vous, vous ne pouvez pas le faire. Je ne juge pas les gens ou ne les culpabilise pas en leur disant que je suis le docteur et que j’ai le savoir. Parce que parfois, ils ont raison, ils ont le bon diagnostic. D'autant qu’internet a plus de savoir qu’un médecin, j’ai des limites comme nous tous".
Les Grandes Gueules (avec Caroline Petit)