RMC

France Insoumise et Rassemblement national unis contre Emmanuel Macron? Adrien Quatennens s'explique

Le député la France insoumise, Adrien Quatennens, était l'invité des Grandes Gueules ce jeudi. Il a défendu l'unité de l'opposition contre Emmanuel Macron, à l'occasion de l'affaire Benalla.

Ce jeudi dans les Grande Gueules, le député La France Insoumise Adrien Quatennens est revenu sur cette image qui a interpellé: on y voit la députée LFI Danièle Obono appeler des membres de l'opposition, dont Marine Le Pen, à la rejoindre pour apparaître ensemble sur les images, à l'issue d'une audition de la commission des lois dans le cadre de l'affaire Benalla.

"Danièle Obono n'appelle pas Marine Le Pen", tient à préciser Adrien Quatennens. "C'est pour faire du buzz", si certains on dit le contraire, explique le député. Ce qui lui a valu une prise de bec avec la grande gueule Jimmy Mohamed. "Vous êtes un menteur, lui dit-il. Vous dites que Danièle Obono appelle Marine Le Pen, c'est faux. Elle appelle les oppositions."

"On est face à une situation qui mérite que les oppositions se serrent les coudes"

Adrien Quatennens ne voit pas où est le mal à s'unir, pour une fois, avec l'ensemble de l'opposition, y compris les élus Rassemblement national. "On est face à une situation qui mérite que les oppositions se serrent les coudes, il n'y a pas de difficulté à ça, on est sur des questions ponctuelles".

"Dans l'Histoire, nous sommes les opposants farouches de l'extrême-droite. Il n'y aura jamais d'alliance rouge-brune, parce que nous n'avons rien à faire avec eux (…). Il n'y a aucune ambiguïté et il n'y en aura jamais. Je ne signerai jamais un texte pourri de racisme avec le Front national, mais si sur une question ponctuelle… tout dépend le contenu du texte."

P. G. avec les GG