RMC

Héritage de Johnny: "Laeticia est en train de perdre devant le tribunal de l'opinion publique"

Dans un communiqué publié par Le Figaro ce lundi, Nathalie Baye, ex-compagne de Johnny Hallyday soutient sa fille Laura Smet dans le litige qui l'oppose à Laeticia Hallyday sur l'héritage du chanteur, décédé en décembre dernier.

Nathalie Baye est sortie de sa réserve. Dans un communiqué paru lundi soir sur le site du Figaro, la comédienne soutient sa fille Laura Smet dans la bataille qui l'oppose à Laeticia Hallyday sur l'héritage du rocker, décédé en décembre dernier. Nathalie Baye estime notamment que les premiers enfants de Johnny Hallyday, Laura et David, sont "niés dans leur filiation artistique" en se voyant refuser "le droit d'écouter l'album posthume de leur père".

L'ancienne épouse du chanteur est sortie de son silence après Sylvie Vartan pour affirmer que ce refus était "reçu comme une vraie douleur et une grande injustice" par sa fille Laura Smet et David Hallyday. 

"Il y a trois testaments qui disent la même chose"

Dans ce texte, où elle a des mots très durs pour la dernière épouse du rockeur, Laeticia, l'actrice assure également que "Johnny était un homme épuisé, très seul malgré le monde autour de lui" qui " dégageait depuis longtemps beaucoup de tristesse".

Mais pour Laurence Pieau, directrice de la rédaction de Closer et invitée des GG, le testament de Johnny Hallyday est bien valable: "C'est un testament signé par Johnny Hallyday. Il y a trois testaments qui disent la même chose. C'est probablement très insupportable pour beaucoup de gens et pour l'opinion. Même avec la démarche de Nathalie Baye, on sait que de toute façon, c'est le tribunal qui va trancher".

Une première audience le 15 mars

Laurence Pieau estime toutefois que Laeticia Hallyday a déjà perdu sur le plan médiatique: "Laeticia est en train de perdre devant le tribunal de l'opinion publique. La bataille de l'opinion publique est remportée depuis quelques semaines par Laura et David, parce que cette idée est insupportable".

Près de trois mois après la mort de Johnny, décédé le 6 décembre des suites d'un cancer, Laura Smet et David Hallyday, âgés de 34 et 51 ans, ont lancé des procédures pour faire annuler le testament de leur père, rédigé aux États-Unis au seul bénéfice de sa veuve. 

David et Laura ont notamment intenté une action en référé pour obtenir un droit de regard sur l'album posthume de Johnny, ainsi que le gel de son patrimoine dans l'attente du règlement du litige sur l'héritage. Une première audience a été fixée au 15 mars devant le tribunal de Nanterre. 

P.B.