RMC

Invasion du Capitole: Barbara Lefebvre déplore les comparaisons hasardeuses d'Arnold Schwarzenegger et évoque le fait de quelques "hurluberlus"

-

- - -

L'ancien gouverneur républicain de Californie a comparé l'invasion du Capitole à la nuit de Cristal et évoqué son enfance en Autriche au milieu d'ancien membre du parti nazi. Une comparaison qui a offusqué Barbara Lefebvre pour qui les émeutiers ne sont que des "hurluberlus".

L'Amérique panse toujours ses plaies moins d'une semaine après les événements du Capitole où des militants pro-Trump ont envahi le Congrès perturbant la réunion des grands électeurs, réunis pour acter la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle. Les violences ont fait au moins 5 morts, dont une manifestante tuée par balle et un policier frappé à coups d'extincteur.

Dimanche, l'ancien gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger, s'est ému de l'attaque: "Ils ont piétiné les principes fondamentaux sur lesquels notre pays été fondé. Ce qui s’est passé au Capitole me rappelle la nuit de cristal", a assuré l'ancien acteur d'origine autrichienne. "J'ai grandi dans les ruines d'un pays qui a souffert du manque de démocratie Je suis né en 1947, deux ans après la Seconde Guerre Mondiale, j'ai grandi entouré d'hommes brisés qui buvaient pour oublier leur culpabilité pour avoir participé au régime le plus diabolique de l'Histoire", a-t-il ajouté.

"En histoire on compare ce qui est comparable"

Une comparaison qui a fait bondir Barbara Lefebvre ce lundi sur le plateau des "Grandes Gueules". "La nuit de Cristal n’a strictement rien à voir avec ce qu’il s’est passé au Capitole", a lancé la prof d'histoire. 

"En histoire on compare ce qui est comparable. Il n’a pas vécu la nuit de Cristal. Comparer une troupe d’hurluberlus qui entrent dans le Capitol pendant deux heures et la nuit de Cristal… Si on veut comparer ce qui s’est passé au Capitole on le fait avec l’attaque de 1934 de l’Assemblée nationale à Paris par les ligues ou le faux incendie du Reischtag en 1933", a-t-elle conclu.

Outre-Atlantique, la police est toujours à la recherche des "hurluberlus", qui se sont introduits au sein du Capitole. Nombre d'entre eux ont déjà été arrêtés. Parmi eux, des conspirationnistes, des suprématistes blancs ou encore des vétérans de l’armée américaine. Au moins 25 procédures ont été ouvertes pour des faits de "terrorisme domestique" a assuré un parlementaire démocrate dimanche. Des chefs d'accusation graves pour quelques "hurluberlus".

G.D.