RMC

"La société française fait face à un climat d’ensauvagement", selon Jordan Bardella

Jordan Bardella estime que les violences, comme celles de la nuit du 31 octobre, sont devenues quotidiennes en France et dénonce une politique "laxiste".

La soirée du 31 octobre a été marquée par des débordements notamment en Essonne et à Lyon. Une dizaine de quartiers ont été touchés par des violences urbaines contre seulement trois en 2017. Pour Jordan Bardella, ces incidents s’inscrivent dans une logique de montée de la violence dans certains quartiers. "Avant, c’était vrai le 31, c’était vrai le 14 juillet, c’était vrai à Halloween, et puis maintenant, c’est vrai tous les jours", estime le porte-parole du rassemblement national.

Pour lui, les principaux responsables sont les politiques qui ne font rien pour donner les moyens aux forces de l’ordre pour endiguer le phénomène.

"Je crois que la société française fait face à un climat d’ensauvagement contre lequel rien n’est fait. Je crois que les pouvoirs publics et le gouvernement sont totalement pétrifiés et n’osent plus bouger le petit doigt" , explique-t-il. 

Un gouvernement impuissant

S’il trouve que Christophe Castaner, récemment nommé ministre de l’Intérieur suite au départ de Gérard Collomb, n’est pas compétant pour répondre aux attentes du pays, il pointe surtout du doigt la politique globale du gouvernement et d’Emmanuel Macron.

"Ce gouvernement n’a rien fait depuis un an et demi pour endiguer la montée de l’insécurité dans notre pays", affirme le porte-parole du Rassemblement National. 

Les Grandes Gueules (Avec G.D)